À la suite de modifications commerciales effectuées unilatéralement par Renaud-Bray, nous avons dû cesser de les approvisionner.

Il se peut donc que vous ayez des difficultés à trouver les ouvrages des éditeurs que nous distribuons dans les magasins Renaud-Bray, mais ceux-ci peuvent être obtenus facilement dans toutes les autres librairies et détaillants de livres au Québec.

Merci de votre compréhension.

NOUVEAUTÉS DE LA SEMAINE

Éditeurs québécois
Ce qu'il reste de moi
  • Ce qu'il reste de moi
Brève histoire des patriotes
  • Brève histoire des patriotes
Sortir le Québec du pétrole
  • Sortir le Québec du pétrole
La langue rapaillée
  • La langue rapaillée
Le Parti Québécois
  • Le Parti Québécois
Éditeurs européens
Solo
  • Solo
Le printemps de l'espoir
  • Le printemps de l'espoir
La violence en embuscade
  • La violence en embuscade
Balistique
  • Balistique
Veni vidi vici
  • Veni vidi vici

DANS LES MÉDIAS

Ce qu'il reste de moi

« L’équipe du Canadien, la Nuit blanche, la fondatrice Jeanne Mance, la crise du verglas, l’émission Tout le monde en parle, les juifs hassidiques, l’art contemporain, les Premières Nations, le mouvement Occupy : tout cela et tant d’autres choses traversent, avec grâce, Ce qu’il reste de moi, nouveau roman de Monique Proulx, dans lequel il faut simplement, en toute confiance, plonger. Pour y découvrir un Montréal étonnant. »
Marie-Christine Blais – La Presse +
[Entrevue]
 
« L’éblouissante Monique Proulx livre avec Ce qu’il reste de moi un roman ambitieux, à la portée universelle, le grand roman de Montréal. Monique Proulx, avec sa plume remarquable, a créé toute une galerie de personnages, de tous horizons et de toutes religions, pour faire résonner la musique de cette grande ville. »
Marie-France Bornais – Journal de Montréal
[Entrevue]
 
« L’entreprise dans laquelle Monique Proulx s’est embarquée pour écrire Ce qu’il reste de moi est de grande envergure: remonter aux origines de Montréal pour illustrer, à travers une brochette de personnages de tous les horizons, à quel point nous sommes tous portés par la même soif de dépassement. »
Marie-Lise Rousseau – Métro
[Entrevue]

Honoré Beaugrand

« Une magistrale biographie. »
Daniel Lemay – La Presse +
[Entrevue]

Energie des esclaves (L')

« Il peut paraître saugrenu d’affirmer qu’à "l’ancienne énergie des esclaves humains " s’est substituée " une nouvelle forme de servitude, alimentée par les combustibles fossiles ". Voilà pourtant la thèse qu’Andrew Nikiforuk soutient avec brio dans L’énergie des esclaves. »
Michel Lapierre – Le Devoir
[Critique]

Je vous écris de Téhéran

« Une longue lettre à son grand-père sur 300 pages qui font cohabiter des vies et des histoires. La petite histoire de l’auteur en Iran et celle de ce pays qu’on connaît trop mal. […] Un ouvrage absolument fascinant. »
Michel Désautels – Radio-Canada/Désautels le dimanche
[Entrevue]

Comprendre le génocide des Arméniens

« C’est un des meilleurs résumés que j’ai lus sur le génocide. C’est clair, concis. Tout est expliqué du début à la fin sur l’angle historique essentiellement. »
Patrick Masbourian – Radio-Canada/Plus on est de fous, plus on lit

Curieuses histoires de plantes du Canada, t. 01

Le maïs, le haricot, la courge et le tournesol sont des plantes comestibles d'origine nord-américaine aujourd'hui cultivées et consommées partout dans le monde. D'où viennent-elles exactement, quels en ont été les premiers usages et que sont-elles devenues aujourd'hui?
Entrevue avec Alain Asselin, coauteur, à Bien dans son assiette (RC)
[1ere partie]  
[2e partie
[3e partie

Chut
  • Chut
  • Delwart, Charly
  • Seuil
  • ean : 9782021219234
  • prix : 31,95 $

« Dans un récit bref, Charly Delwart parvient à dépeindre des paysages suffocants d’une Athènes à la dérive, secouée par les manifestations, le dépeuplement de quartiers entiers, les faillites et les suicides. Le personnage de Dimitra, qui est aussi narratrice, illustre toute la douleur d’avoir à grandir dans un monde où les perspectives d’avenir rapetissent radicalement. »
François Richard – La Presse 

Repenser l'avenir du Québec

« Courtois couvre un large spectre de considérations, et si certains chapitres paraissent plus laborieux, d’autres se lisent agréablement et proposent des angles nouveaux pour penser notre histoire et nos raisons fondamentales. En somme, il y a matière à réfléchir, et il faut saluer la parution d’un ouvrage fouillé qui traite de l’indépendance du Québec à ce niveau. »
Simon Couillard - L’Action nationale

Walter Benjamin
  • Walter Benjamin
  • Hauck, Nicholas
  • Sémaphore
  • ean : 9782924461051
  • prix : 17,95 $

« Prouvant que les idées de Walter Benjamin sont toujours d’actualité, Nicholas Hauck vient tout juste de publier son premier ouvrage et essai, intitulé simplement Walter Benjamin, dans lequel il développe une réflexion philosophique sur la pensée de ce dernier appliquée à notre société contemporaine. »
Manon Bodel - L’Express de Toronto
[Entrevue]

Bravo
  • Bravo
  • Jauffret, Régis
  • Seuil
  • ean : 9782021212853
  • prix : 32,95 $

« Bravo, qui raconte les histoires de " vieux " âgés de 55 à 125 ans, n’a pas peur des énormités, de l’exagération et des relations tordues, poussant souvent les récits du côté du surréalisme pour montrer la déchéance, la solitude et la décrépitude. […] On reste cependant impressionné par la plume virtuose et riche de Régis Jauffret. Brillant donc, mais il faut avoir le cœur bien accroché. »
Josée Lapointe - La Presse +
 
« Avec Bravo, l’écrivain français Régis Jauffret brave une fois de plus les convenances pour nous bousculer et nous inciter à réfléchir sur l’avenir qui nous attend. Il en résulte 16 portraits de petits vieux qui ont parfois réussi à nous dérider, l’humour de l’auteur étant particulièrement macabre... »
Karine Vilder – Journal de Montréal
[Entrevue]
 
« Des histoires bouleversantes, parfois très dures, mais la construction et l’écriture sont irréprochables. Chaque récit est inattendu. »
Emmanuel Khérad – Radio-Canada/La Librairie Francophone

Cinquante ans de caricatures en environnement

« Quelle belle idée que d’avoir rassemblé, grâce aux archives du Musée McCord, 130 caricatures de Garnotte, Chapleau, Aislin, Godin et d’autres, pour montrer l’évolution des dossiers environnementaux ! Les légendes et divers textes nous replacent dans le contexte de l’époque, mais en gros, on peut soutenir que le déni est généralisé et que la tendance lourde se résume à l’immobilisme. À quelques jours du Jour de la Terre, un livre essentiel qui aborde les grands enjeux avec un sourire en coin. »
Josée Blanchette – Le Devoir
 
« Le rire peut ouvrir bien des portes, y compris celle de la conscientisation sociale et environnementale. Témoin de la densification du propos, de la diversification des angoisses collectives, face à une planète malmenée par ses occupants, [André Bélisle] retrace aujourd’hui le chemin parcouru à travers les caricatures qui, dans les journaux du Québec et du Canada, se sont penchées sur ce thème depuis cinq décennies. Pour rire un peu de ce qui souvent donne envie de pleurer. »
Fabien Deglise - Le Devoir
[Entrevue]

Mieux d'État
  • Mieux d'État
  • Ouellet, Martine
  • Somme toute
  • ean : 9782924283806
  • prix : 13,95 $

« L’État québécois, en mieux. Dans son livre à paraître, Martine Ouellet propose une deuxième révolution tranquille. »
Marco Bélair-Cirino - Le Devoir
[Entrevue]

Essais de littérature appliquée

« Du Jean Larose, ça bouscule, ça décape, ça rentre dedans. Essayiste racé qui n'a pas la souveraineté rampante, pamphlétaire de grand style qui cultive jusqu'à la brûlure le souci de l'exigence culturelle, non pas au sens élitiste et bourgeois du terme mais au sens existentiel, le penseur est animé par un esprit furieusement québécois dans sa critique sans compromis du Québec. »
Louis Cornellier – Le Devoir

Condition magique (La)

[Entrevue à Plus on est de fous, plus on lit (RC)]

Panik
  • Panik
  • Drolet, Geneviève
  • Tête première
  • ean : 9782924207406
  • prix : 24,95 $

« Geneviève Drolet a beaucoup de talent. Un livre qui vaut la peine. »
Luis Clavis – Radio-Canada/Plus on est de fous, plus on lit
[Critique à la 8e minute]

Londres après minuit

« Un captivant roman basé sur des faits véridique. »
Karine Vilder – Véro magazine

Igor Grabonstine et le Shining

« Igor Grabonstine et le Shining carbure au plaisir de l’anecdote pop culturelle malicieusement transfigurée et de la référence partagée. »
Dominic Tardif – Le Devoir

Bethsabée, en clair comme à l'obscur

« Ce merveilleux roman aux allures d’essai-voyage dans l’espace et le temps, avec une qualité d’ivresse qui lui fait rejoindre d’autres figures épanouies des arts visuels, telles Beata Beatrix de Rossetti, les Yeux clos de Redon et Mademoiselle Rose de Delacroix. »
Guylaine Massoutre – Le Devoir
[Critique]

AUTRES LIENS

Section jeunesse Brèves