NOUVEAUTÉS DE LA SEMAINE

Éditeurs québécois et franco-canadiens
Club sandwich
  • Club sandwich
Liberté no 312
  • Liberté no 312
Bobos
  • Bobos
Carnets de la Gaspésie-Sud
  • Carnets de la Gaspésie-Sud
Nicolas
  • Nicolas
Éditeurs européens
Avenue des mystères
  • Avenue des mystères
Le retour au pays de Jossel Wassermann
  • Le retour au pays de Jossel Wassermann
Le tyrannosaure
  • Le tyrannosaure
50 réponses pour éviter de tout confondre
  • 50 réponses pour éviter de tout confondre
Martin Luther King
  • Martin Luther King

DANS LES MÉDIAS

Coup de barre
  • Coup de barre
  • Céré, Pierre
  • Somme toute
  • ean : 9782924606186
  • prix : 16,95 $

« Pierre Céré livre une charge à fond de train contre la formation politique. »
Guillaume Bourgault-Côté – Le Devoir
[Critique]
 
[Entrevue à Gravel le matin (RC)]

Purity
  • Purity
  • Franzen, Jonathan
  • Boréal
  • ean : 9782764624371
  • prix : 34,95 $

« Fidèle à lui-même, l’écrivain américain Jonathan Franzen signe un autre brillant best-seller. Entrelaçant adroitement le destin de plusieurs personnages hauts en couleur, ce roman-fleuve nous permet non seulement de voir d’un tout autre œil la société dans laquelle on vit, mais d’en comprendre les clés.»
Karine Vilder – Journal de Montréal
[Critique]

Famille zéro déchet

« Le livre est un véritable mode d’emploi, et les auteurs proposent ici des trucs pour faire les courses, la cuisine, même des recettes de produits d’entretien, de crèmes et de shampoing. Dans Famille (presque) zéro déchet, ze guide, un livre illustré, à la fois pratico-pratique, comique et ludique, Jérémie Pichon et Bénédicte Moret racontent leur aventure. »
Silvia Galipeau – La Presse+
[Entrevue]

Survivre à l'offensive des riches

« Le militant Roméo Bouchard signe un essai coup de poing sur le pouvoir des riches. »
Fabien Deglise - Le Devoir
[Entrevue]

Dans l'intimité du pouvoir

« Ce journal politique est un compte rendu froid, factuel et fascinant des 500 et quelques jours où Dominique Lebel a connu et côtoyé le pouvoir de près, de très près. »
Nathalie Petrowski – La Presse +
[Entrevue]
 
« Directeur de cabinet adjoint de Pauline Marois de 2012 à 2014, Dominique Lebel a vécu dans les coulisses du pouvoir au quotidien. À la lecture de son livre, il nous permet d'entrevoir un univers à la fois passionnant et très exigeant de la politique québécoise au plus haut niveau. C'est un éclairage inédit, à travers ses petits carnets noirs, du gouvernement de Pauline Marois. »
Yvan Provencher - La Tribune
[Entrevue]

Suburra
  • Suburra
  • Cataldo, Giancarlo de
  • Métailié
  • ean : 9791022601481
  • prix : 35,95 $

« Quelle visite des coulisses de Rome ! L'un des meilleurs romans noirs de cette année. Un sens du récit très efficace, couplé à une réalité décapante, c'est tout bonnement brillant. »
Éric Chouan – CHOQ/Mission encre noire

Odeurs (Les)
  • Odeurs (Les)
  • Leygonie, Alain
  • Belles Lettres (Les)
  • ean : 9782251445724
  • prix : 35,95 $

« Un livre très, très imagé. On les sent les odeurs ! »
Franco Nuovo
 
« J’ai lu avec beaucoup de joie ce livre. »
Dany Laferrière
 
[Entrevue à Dessine-moi un dimanche (RC)]

Vladimir M.
  • Vladimir M.
  • Littell, Robert
  • Baker Street
  • ean : 9782917559673
  • prix : 34,95 $

« Le dispositif romanesque imaginé par Littell — ce quatuor de rivales vieillies devenues autant de langues sales qui déshabillent la statue du Poète — fonctionne à merveille en ce qu’il insuffle à son récit une verve fort divertissante, sans jamais perdre de vue le but poursuivi, qui est de tenter d’épingler la sombre séduction du Poète : à la fois dans la vibration particulière de son être énigmatique et impulsif, dans l’arrogance joyeuse et l’énergie désespérée qui émanent de l’homme et de l’oeuvre, et dans ses pathétiques contradictions, sa tourmente intérieure. »
Louis Hamelin – Le Devoir
[Critique]

Périmètre de sécurité

« On a affaire avec quelqu’un qui sait de quoi il parle. C’est très bien comme livre. »
Biz – Radio-Canada/Plus on est de fous, plus on lit

Disent-ils
  • Disent-ils
  • Cusk, Rachel
  • Olivier (De l')
  • ean : 9782823605013
  • prix : 39,95 $

« C’est lucide et réfléchi. C’est très fin, très mature, très subtil. On entre dans plein d’histoires avec efficacité. C’est très inspirant. Il y a des perles là-dedans. »
Geneviève Guérard – Radio-Canada/Plus on est de fous, plus on lit
[Critique]

Continent de plastique (Le)

« Un exercice de style très réussi. David Turgeon propose une critique assez intéressante du rôle de la littérature. »
Ogden Ridjanovic - Radio-Canada/Plus on est de fous, plus on lit

Guide des bars et pubs de Saguenay (Le)

Mathieu Arsenault s'est donné une jolie mission : faire la tournée des bars de Chicoutimi et de Jonquière... pendant un an. Sa démarche était très sérieuse : écrire des poèmes et de courts essais au sujet des endroits visités. 
[Entrevue à Plus on est de fous, plus on lit (RC)]

Dernier des métiers (Le)

« On croirait entendre Marguerite Duras dans Le dernier des métiers, qui regroupe les principaux entretiens qu’elle a donnés pour l’écrit, la radio et la télé, entre 1962 et 1991. On retrouve l’écrivaine en train de construire son oeuvre, tandis qu’elle tend de plus en plus au dépouillement dans sa création. L’impression, dans ces entretiens, d’avoir accès à Marguerite Duras en mouvement, à sa parole vivante. Avec ce que cela comporte d’excès, d’égarements, de contradictions, d’enflure, de mégalomanie, d’égocentrisme. Et de doutes. »
Danielle Laurin – Le Devoir
[Critique]

Chambre Neptune (La)

« Bertrand Laverdure est un lecteur tout aussi curieux que sagace. Bien que son livre tienne parfois davantage de la série de brefs essais que du roman, la singularité de son écriture repose précisément sur la vastitude de ses intérêts. L’art romanesque s’apparente ici à un exercice de curation et l’existence, à une éternelle rencontre avec le savoir. »
Dominic Tardif – Le Devoir
[Critique]
 
« Bertrand Laverdure fait preuve d’une empathie étonnante dans La chambre Neptune. L’écrivain nous laisse souvent sans mot, dans une hésitation, un silence entre deux battements de coeur où nous ressentons le poids incroyable de la vie, de sa terrible fragilité. Quel roman attachant ! Percutant. »
Yvon Paré – Blogue Littérature du Québec
[Critique]

Jardins de la dissidence

« Un extraordinaire portrait de la gauche américaine. C’est fascinant, palpitant. C’est un roman, et en même temps, un cours d’histoire. »
Marc Coiteux – Radio-Canada/Plus on est de fous, plus on lit

Bataille de l'avortement (La)

[Entrevue au 15-18 (RC)]

Un chemin de tables

« Maylis de Kerangal a un bon ami cuistot. Du moins a-t-elle appris à connaître Mauro, un jeune cuisinier sachant tout faire. De Kerangal s’amuse et déguste, empathique, admirative, époustouflée. Elle décrit les journées de Mauro, le stress; elle assiste au ballet des cuisines. Mauro remplit l’assiette de Kerangal, qui, rassasiée et contente, rend cette profession digne d’un roman d’aventures. »
Guylaine Massoutre – Le Devoir

De la nature des dieux

« Il y a cette langue et cette verve, propres à Antunes, qui happent le lecteur dès les premières pages, comme un flot incessant de pensées, de réflexions, de haines et d’humanité. Et si le lecteur ose se prêter au jeu, s’il ose s’y plonger au risque de s’y noyer, eh bien, il y découvrira une œuvre aussi grandiose que complexe, auscultant la violence inhérente au choc de nos passés et de nos présents, car chez Antunes, tout est multiple. »
Jérémy Laniel – Voir

AUTRES LIENS

Section jeunesse Brèves