La transition, c'est maintenant
Laure Waridel
La transition, c'est maintenant (Laure Waridel)

À nous de passer de la parole aux actes. À nous de choisir aujourd?hui ce que sera demain. La transition, c'est maintenant. Un livre nécessaire et généreux, signé Laure Waridel. Préface de Dominic Champagne. En librairie le 5 novembre. Merci Les Récidivistes pour la réalisation de cette capsule. La transition, c'est maintenant --> https://www.leslibraires.ca/livres/la-transition-c-est-maintenant-laure-waridel-9782897194444.html

Publié par Éditions Écosociété sur Jeudi 24 octobre 2019

Nouveautés de la semaine

Éditeurs québécois et franco-canadiens
Je vais à la gloire
  • Je vais à la gloire
Les falaises
  • Les falaises
Pour qui je me prends
  • Pour qui je me prends
Liberté, no 327
  • Liberté, no 327
Va chercher le pain
  • Va chercher le pain

DANS LES MÉDIAS

Pour qui je me prends

« Un récit qui touche par sa sincérité et l’intelligence lucide d’une femme qui se prend pour ce qu’elle est. »
Pascale Millot – Montréal Centre-Ville

Ténèbre
  • Ténèbre
  • Kawczak, Paul
  • Peuplade (La)
  • ean : 9782924898499
  • prix : 25,95 $

« Il y a des personnages incroyables. C’est sensuel, c’est violent. Il y a une forme d’érotisme aussi. C’est passionnant ! »
Claudia Larochelle – Radio-Canada/Le Téléjournal 18h
 
« Un livre écrit de main de maître. C’est un chef-d’œuvre. Un roman d’aventures grandiose. C’est vraiment un roman extraordinaire. »
Marie-Noëlle Blais – Radio-Canada/Région zéro 8
 
« Voilà une œuvre bien construite. Une œuvre de fiction franchement mystique. Car qu’on le veuille ou non, la vie a un sens, une dimension sacrée. Même si l’histoire touche à la colonisation de l’Afrique, la trame cachée est en fait un récit d’hallucinations où magie et érotisme se fondent dans un vertige trivial sans foi ni loi. »
Ricardo Langlois – La Métropole.com
[Critique]

Viral
  • Viral
  • Segura, Mauricio
  • Boréal
  • ean : 9782764626153
  • prix : 27,95 $

« Mauricio Segura prend visiblement un malin plaisir à croquer ses contemporains dans ce roman choral qui offre une plongée intimiste dans différents microcosmes, une fresque dépeignant une série de perceptions réduites du monde et de l’autre. »
Anne-Frédérique Hébert-Dolbec – Le Devoir

Géographie du bonheur (La)

« C’est un merveilleux livre. »
Frédérique Dufort – TVA/Salut Bonjour

Histoire du vent (L')

«Cette douce dérive exprime avec force et sensibilité le potentiel sublimatoire de la poésie. »
Yannick Marcoux – Le Devoir
[Entrevue]

Affaire des hommes disparus (L')

« Ingénieusement traduit de l’anglais par le scénariste maison Alexandre Fontaine Rousseau, ce premier volet d’une délirante série à l’improbable – mais oh combien réjouissant – croisement entre la série classique franco-belge aux effluves surannés Les 4 as et le psychotronique Ed the Happy Clown de l’artiste canadien Chester Brown, L’affaire des hommes disparus est un polar fantastique, tant au sens propre que figuré. »
Jean-Dominic Leduc - Journal de Montréal

Perdre haleine
  • Perdre haleine
  • Archet, Anne
  • Remue-ménage (Du)
  • ean : 9782890916906
  • prix : 17,95 $

« À la fois ludique, drôle, sensée, lucide et originale, cette longue tirade sur un sujet encore tabou a au moins le mérite d’être franche et éclairante, de remettre les pendules à l’heure et de libérer en quelque sorte celles et ceux qui se sentent encore mal juste à l’idée de se donner du plaisir. Jamais rien lu de tel. »
Claudia Larochelle – Elle Québec

Soleil de glace
  • Soleil de glace
  • Rocheleau, Carl
  • Six Brumes (Les)
  • ean : 9782923864624
  • prix : 25,00 $

« Carl Rocheleau fait frissonner le lecteur à maintes reprises dans Soleil de glace, roman imprévisible, à l’atmosphère transie. Le récit est traversé par la poésie de Baudelaire, qui rythme les escales des personnages, solidement construits. L’auteur nous fait entrer à l’intérieur de psychés kaléidoscopiques, tels les scintillements de la neige à minuit. »
Ariane Gélinas – Les Libraires

Apparition du chevreuil (L')

« Ce nouveau livre d’Élise Turcotte, rédigé en écho au mouvement #moiaussi, ancré dans le territoire et l’actualité, tisse habilement des réflexions sur l’écriture, le féminisme, les réseaux sociaux, la famille et l’intime dans une structure narrative élaborée qui installe un suspense prenant. »
Pascale Millot – Montréal Centre-Ville

Une démission tranquille

« Même si nous ne sommes qu’en février, je me risque déjà à prédire qu’Une démission tranquille, du sociologue Jacques Beauchemin, sera un des plus remarquables essais politiques de l’année. Par ses qualités de style et par la profondeur de son propos, cet ouvrage s’inscrit sans contredit dans la tradition des réflexions essentielles sur la question nationale québécoise. »
Louis Cornellier – Le Devoir
[Critique]

Un beau désastre

« Un très joli récit initiatique choral. »
Éric Moreault – Le Soleil
[Entrevue]
 
« Ça se lit avec plaisir. C’est comme un conte. C’est doux, agréable. Un livre qui fait du bien. »
Chrystine Brouillet – TVA/Salut Bonjour

Employés (Les)
  • Employés (Les)
  • Ravn, Olga
  • Peuplade (La)
  • ean : 9782924898505
  • prix : 21,95 $

« L’écriture chatoyante d’Olga Ravn est de la couleur de l’acier et des banquises. Sa prose poétique s’impose telle une œuvre d’art étrange, d’une beauté qui a les reflets émouvants des glaces éternelles. »
Ariane Gélinas – Les Libraires

Éclipse électrique

« Melissa Bull signe ici un remarquable premier recueil de nouvelles. L’autrice saisit très bien son époque et ses contemporains qu’on croirait qu’elle a passé sa vie à les observer avec l’intention d’écrire ce livre, un des meilleurs recueils de nouvelles des dernières années, au Québec. »
Claudia Larochelle – Elle Québec

Pots cassés (Les)

[Entrevue à Plus on est fous, plus on lit (RC)]

Jour se lèvera (Le)

Gabriel Osson puise dans sa propre mémoire pour écrire Le jour se lèvera, un roman qui porte sur les 13 jeunes Haïtiens qui ont tenté en vain de destituer le dictateur Papa Doc en 1964.
[Entrevue à Plus on est fous, plus on lit (RC)]

Âge hyperhumaniste (L')

« Hervé Fischer voit dans le numérique un outil formidable pour l’humanisme, contrairement à de nombreux penseurs européens. Son essai se livre par ailleurs à une critique de l’intellectualisme français d’après-guerre, de Sartre, de Foucault ou même de Lévi Strauss. »
Caroline Montpetit – Le Devoir
[Entrevue]

Neiges intérieures

« Vivre l’hiver sur les eaux, dans le froid humide, sur un voilier qui navigue à travers les mers de glace, et ce, quarante jours durant : voilà le huis clos dans lequel évoluent les personnages de ce roman, dont l’immensité qui les entoure les ébranle et redéfinit leurs rapports, rôles et perceptions. La narratrice qui nous guide s’exécute brillamment grâce à son journal de bord, nous faisant ressentir le froid, l’ensorcellement de la vastitude, l’humidité des eaux. »
Josée-Anne Paradis – Les Libraires

Déesse
  • Déesse
  • Picault, Aude
  • Requins marteaux (Les)
  • ean : 9782849612538
  • prix : 26,95 $

« Ce qui est intéressant avec cette BD, c’est qu’on revient aux origines de l’humanité selon la Bible. Tout est très finement illustré et dit. […] C’est très ludique, très drôle. »
Caroline Allard – Radio-Canada/Plus on est de fous, plus on lit
[Critique]

AUTRES LIENS

Section jeunesse Brèves