Les Migrants
Issa Watanabe

Message important COVID-19

Bonjour,

Veuillez bien noter que nous ne servons actuellement que les commandes de réassort.

L'autorisation du Ministère de l'Économie et de l'Innovation du Québec ne nous permettant de maintenir que des services minimaux, aucun office ni traitement des retours ne seront effectués avant la reprise intégrale de nos activités.

Pour le moment, seulement une équipe réduite oeuvre à l'expédition des commandes quelques jours par semaine.

Puisque tous nos autres services demeurent suspendus, il nous est impossible répondre aux appels ni aux demandes spéciales.

Cependant, vous pouvez en tout temps vérifier la disponibilité de nos produits sur notre site web.

Afin de respecter la sécurité de nos employés et de maintenir les mesures de distanciation nécessaires, il n'est pas possible de ramasser des colis. Toutes les commandes sont expédiées par CANPAR.

Merci de votre compréhension,
Diffusion Dimedia

DANS LES MÉDIAS

Morte (La)
  • Morte (La)
  • Arsenault, Mathieu
  • Quartanier (Le)
  • ean : 9782896984794
  • prix : 19,95 $

« C’est un genre d’essai poétique. Ceux qui ont été réveillés la nuit par des rêves de personnes décédées vont y trouver leur compte car Mathieu Arsenault aborde la chose avec simplicité et aussi avec une attention aux détails. J’ai été très troublé par ce livre-là. Si on est à l’écoute de ça, voilà une matière littéraire formidable qui rend justice à une grande amitié. »
Jean Barde – Radio-Canada/Culture club
 
[Entrevue à Plus on est de fous, plus on lit (RC)]

Pour qui je me prends

« Pour qui je me prends est une ode aux langues, à ses " potentialités " et, surtout, au français. »
Anne-Sophie Poiré – Le Devoir
[Entrevue]
 
« Un très beau récit, très juste et par moment, émouvant. Un livre nécessaire. »
Marie-Andrée Lamontagne – Radio VM/Parking nomade
[Entrevue]

Entretiens avec Lewis Trondheim

« Copieusement illustrés d’inédits et bonifiés d’une dizaine de témoignages de proches et estimés collègues, ces entretiens lèvent le voile sur ce créateur emblématique peu enclin aux entrevues. On y découvre un artisan humble, généreux, intègre, qui met le plaisir au cœur de sa démarche. » 
Jean-Dominic Leduc – Journal de Montréal
[Critique]

Bleu des garçons (Le)

« Le bleu des garçons, un recueil d’Éric LeBlanc, laisse une impression aussi vive que troublante. »
Christian Saint-Pierre – Le Devoir
[Critique]

Géographie du bonheur (La)

« Réflexion sur le déracinement et la vraie nature de la filiation, ce septième roman de l’autrice n’est pas que le journal d’une écrivaine en voyage, mais bien plutôt celui d’une écrivaine qui devra se rendre à l’évidence : il vaut parfois mieux ne pas trop s’obstiner lorsque le hasard place sur son chemin une histoire ne demandant qu’à être racontée. »
Dominic Tardif – Le Devoir

Prosélytisme & morts-vivants

« Trondheim livre l’un des meilleurs chapitres de cette savoureuse série. Le plaisir qu’il y prend est hautement contagieux. »
Jean-Dominic Leduc – Journal de Montréal

Un beau désastre

« Christine Eddie fertilise les codes élémentaires du roman d’apprentissage pour faire éclore une fresque teintée de réalisme magique, où l’humour, la bienveillance et la fantaisie s’immiscent comme la verdure dans les fissures du béton. »
Anne-Frédérique Hébert-Dolbec – Le Devoir
[Critique]

Peur rouge (La)
  • Peur rouge (La)
  • Théorêt, Hugues
  • Septentrion
  • ean : 9782897911591
  • prix : 24,95 $

« Une éclairante et accessible synthèse de l’histoire de l’anticommunisme au Québec. »
Sébastien Vincent – Le Devoir
[Critique]
 
[À lire aussi l’article de Louis Cornellier dans Le Devoir]

Petites annonces

« Par une succession de petites annonces d’hommes à la recherche d’hommes, l’écrivain offre une plongée dans un pan méconnu, souvent ridiculisé, de la culture gaie. Encore une fois, Nicholas Giguère manie les extrêmes pour dénoncer le conformisme auquel est tenue l’homosexualité pour être " tolérée ", acceptée et cautionnée dans une société qui se félicite d’une ouverture — aussi normative soit-elle — qui puise, au fond, sa légitimité dans les racines de la différence. »
Anne-Frédérique Hébert-Dolbec – Le Devoir
[Critique]
 

Ténèbre
  • Ténèbre
  • Kawczak, Paul
  • Peuplade (La)
  • ean : 9782924898499
  • prix : 25,95 $

« Un roman très, très noir. C’est probablement mon coup de cœur de l’hiver. C’est vraiment un premier roman exceptionnel. […] C’est une fable anticolonialiste qui est vraiment très puissante. C’est aussi un roman d’aventures. J’ai adoré. »
Marc Cassivi – Radio-Canada/Pénélope
[Critique]

Guerre des langues
  • Guerre des langues
  • Pennel, Frédéric
  • François Bourin
  • ean : 9791025204665
  • prix : 37,95 $

[Entrevue dans Le Devoir]

Fille de fer
  • Fille de fer
  • Grégoire, Isabelle
  • Québec Amérique
  • ean : 9782764437285
  • prix : 24,95 $

« Voici une histoire singulière qui nous happe dès les premières pages et nous tient captifs jusqu’à la dernière. Un travail de recherche remarquable et un personnage féminin fort, dont les failles se révèlent au fil des pages, sur fond de conflit entre Blancs et autochtones. »
Marie-Julie Gagnon – Avenues.ca

AUTRES LIENS

Section jeunesse Brèves