À la suite de modifications commerciales effectuées unilatéralement par Renaud-Bray, nous avons dû cesser de les approvisionner.

Il se peut donc que vous ayez des difficultés à trouver les ouvrages des éditeurs que nous distribuons dans les magasins Renaud-Bray, mais ceux-ci peuvent être obtenus facilement dans toutes les autres librairies et détaillants de livres au Québec.

Merci de votre compréhension.

NOUVEAUTÉS DE LA SEMAINE

Éditeurs québécois
À la recherche de New Babylon
  • À la recherche de New Babylon
La nageuse au milieu du lac
  • La nageuse au milieu du lac
Femme après le cloître
  • Femme après le cloître
Québec-Presse
  • Québec-Presse
Le nom de l'arbre
  • Le nom de l'arbre
Éditeurs européens
Bienvenue chez les Indiens
  • Bienvenue chez les Indiens
Le roman d'un non-mort
  • Le roman d'un non-mort
Bison
  • Bison
Un chat parfait en 21 jours
  • Un chat parfait en 21 jours
Un chien parfait en 21 jours
  • Un chien parfait en 21 jours

DANS LES MÉDIAS

Cannibale de Crumlin Road (Le)

« Très noir, parfois glauque, son polar nous présente un personnage plus grand que nature doté d’un sens de l’humour ravageur et d’un courage indéniable. C’est poignant, souvent terrifiant, mais terriblement jouissif ! » ****
Norbert Spehner – La Presse +

Végétarisme et ses ennemis (Le)

« Tous ces retours à l’Antiquité sont très intéressants. Aussi loin que l’on remonte, on voit les ordres de préoccupations, la souffrance animale, même le côté santé arrive très vite dans l’histoire. »
Catherine Perrin – Radio-Canada/Médium large
[Entrevue]
 
« Cette intrigante histoire de la " lutte entre végétariens et carnistes " montre que les débats portent bien peu sur la notion de goût ou de dégoût pour la viande, mais reflètent surtout deux manières différentes de voir le monde. »
Renaud Lussier – Le Devoir

Coqs cubains chantent à minuit (Les)

« Après Le roi de Kahel (Seuil, prix Renaudot 2008) et Le terroriste noir (Seuil, 2012), Tierno Monénembo poursuit une œuvre qui, chaque fois dans des territoires différents, cherche à jumeler la petite histoire à la grande histoire de l’humanité. »
Lise Gauvin – Le Devoir
 
« Une très grande poésie. C’est très, très bien écrit. C’est un grand livre. »
Caroline Le Gal – CIBL/Lectures et châtiments

François parmi les loups

« C’est un excellent livre pour quiconque veut savoir qu’est-ce que ce pape a fait dans sa vie. »
Alain Pronkin – 98,5 FM/Dutrizac, l’après-midi
[Critique]

LoveStar
  • LoveStar
  • Magnason
  • Zulma
  • ean : 9782843047008
  • prix : 39,95 $

« C’est un véritable roman d’anticipation. Un roman assez léger, où il y a de l’humour, mais qui souligne aussi de grosses critiques de nos sociétés. »
Luis Clavis – Radio-Canada/Plus on est de fous, plus on lit

Roman sans aventure (Le)

« C’est vraiment bien écrit. C’est hyper bien documenté. C’est vraiment un essai à lire. Une réflexion intéressante et un regard frais et nouveau sur plein d’œuvres un peu poussiéreuses. » Anne-Sophie Carpentier – MaTv- Catherine et Laurent

Déesse des mouches à feu (La)

« C’est un livre remarquable. L’écriture est particulière. C’est tellement juste. Le ton est impeccable. On ne peut pas quitter ce livre sans avoir un frisson. »
Chrystine Brouillet – TVA/Salut Bonjour Week-end

Surface agitée des eaux (La)

« Marquis trouve les mots pour cerner le désarroi de l’être aimé. Mieux encore, le poète pénètre plus largement l’étroit passage de la désirance. Son propos s’élargit à l’ensemble de la mémoire fragile des êtres, trouvant des parallèles dans les démembrements du monde, dans les catastrophes qui pourrissent le vivant. »
Hugues Corriveau – Le Devoir

Ils changent le monde!

« Inspirant. »
Anne Bourgoin - 7 jours

Nageuse au milieu du lac (La)

« Le romancier de Sherbrooke aime provoquer les rencontres. Dans le contrepoint, il trouve sa musique. Il cherche et trouve l’harmonie qui " s’impose comme une évidence ". Son humour est toujours là. Distancié aussi, grinçant. Mais La nageuse évite les écueils de l’ironie et de l’autofiction, malgré le " je " et l’inspiration puisée dans sa vraie vie. La nageuse est aussi un livre sur la perte de mémoire individuelle et collective, sur notre époque qui génère de l’oubli. Et le vide qui sépare les générations face au savoir, au désir d’apprendre. »
Mario Cloutier – La Presse +
[Entrevue]

Fenêtres sur la nuit

« On a le frisson. Il y a un huis clos très glaçant. C’est remarquablement écrit. C’est un très, très beau livre. J’ai beaucoup aimé. »
Chrystine Brouillet – TVA/Salut Bonjour Week-end
 
« Un magnifique roman de suspense, historique et social. »
Anne-Lovely Étienne – 24 h

Pour une poésie impure

« Ce recueil d’essais littéraires est l’œuvre d’un fin lecteur, qui réfléchit sans appareil théorique lourd et sans jargon. La pensée, ici, comme la prose qui la fait naître et la porte, est fluide, affranchie, intempestive et dense. »
Louis Cornellier – Le Devoir

Nourritures (Les)

« L’essai est à la fois important et ambitieux, dans la mesure où Corinne Pelluchon réfléchit sur des thèmes trop peu explorés jusqu’à présent en philosophie. Puisque " vivre, c’est vivre de ", la philosophe interroge ce rapport alimentaire au monde qui relie les individus à l’environnement et aux autres espèces. »
Renaud Lussier  - Le Devoir

Divine chanson (La)

« Dans un style agile et poétique, l’écrivain djiboutien Abdourahman A. Waberi a souhaité rendre hommage à Gil Scott-Heron, musicien et poète engagé devenu légende du jazz et de la soul.  Il en résulte un roman excentrique aux accents oniriques qui, s’il paraît un peu brumeux au premier abord, redonne vie à un pan d’histoire complexe et douloureux de l’Amérique noire. Une histoire intrinsèquement liée à la rude destinée de Gil Scott-Heron. »
Joëlle Girard – La Presse +

À l'état sauvage

« Un livre original et rare qui permet de comprendre bien des situations qui nous auraient laissés perplexes par le passé. »
Linda Corbo – Le Nouvelliste

Capharnaüm
  • Capharnaüm
  • Trondheim, Lewis
  • Pow Pow
  • ean : 9782924049204
  • prix : 29,95 $

« C’est toujours clair. On suit le scénario, on a hâte de savoir où tout ça va nous mener bien qu’on ne le saura jamais. Il y a une façon de voir le monde dans cette bd qui est très intéressante. »
François Lemay – Radio-Canada/Plus on est de fous, plus on lit

Comme un papillon avec une aiguille dans le coeur

« C’est beau, vraiment. C’est tout petit aussi, mais le livre fait un bruit heureux en nous, nous porte. Je regarde les très efficaces collages de l’auteure, chose rare, qui parsèment ce recueil. Ce petit livre tient plus que ses promesses. »
Hugues Corriveau – Le Devoir

De Marie de l'Incarnation à Nelly Arcan

[Entrevue à Divines tentations (RC)]

AUTRES LIENS

Section jeunesse Brèves