Sur la route avec Bashô
de Dany Laferrière

Nouveautés de la semaine

Éditeurs québécois et franco-canadiens
Lettres québécoises, no 185
  • Lettres québécoises, no 185
Le narval
  • Le narval
Estuaire, no 186
  • Estuaire, no 186
Monica-Claire fête le Canada
  • Monica-Claire fête le Canada
Éditeurs européens
Ma mère et moi, t. 13
  • Ma mère et moi, t. 13
S'écarter et savourer
  • S'écarter et savourer
Second Oekumène, t. 01
  • Second Oekumène, t. 01
Poulette
  • Poulette
Les mystérieux hasards de l'hiver
  • Les mystérieux hasards de l'hiver

Dans les médias

Dame de la rue des Messieurs (La)

« Un roman lumineux et vif, où un homme et une femme à l’automne de leur vie se lancent dans une grande quête. Entre le Québec, l’Autriche et la République tchèque, une Montréalaise et un vieux professeur de piano grincheux remontent le fil du temps jusqu’à l’année 1968, où leur destin respectif a basculé. »
Marie-France Bornais – Journal de Montréal
[Entrevue]

Pénitences (Les)
  • Pénitences (Les)
  • Viens, Alex
  • Cheval d'Août inc. (Le)
  • ean : 9782924491720
  • prix : 22,95 $

« Chaque saison littéraire vient avec ses surprises, Alex Viens en est une vraie, un brûlant coup de vent qui décoiffe, allez, l’air se faufile par les fenêtres mal isolées.  […]  Ce huis clos oppressant, un portrait saisissant de la maltraitance et de la pauvreté, du réveil nécessaire, porté par des dialogues d’une force à tout casser, révèle une voix qui ne demande qu’à faire tomber les murs, voici un marteau, une allumette, du papier et une enfance à brûler. »
Dominique Lemieux – Les Libraires
 
« Ça se lit d’un trait. Elle mérite tout le succès du monde avec ce livre-là. Aller vous le procurer. »
Mariana Mazza – Bonsoir, Bonsoir ! (RC)

Enfants du lichen
  • Enfants du lichen
  • Cousineau Mollen, Maya
  • Hannenorak
  • ean : 9782923926674
  • prix : 14,95 $

« Ce recueil est l’un des plus beaux que j’ai lu. Des images fortes. Une œuvre fascinante et bouleversante. » Steve Gagnon
 
« Quelle écriture ! Quelle beauté ! Quelle finesse ! » Hugues Corriveau
Club poésie de Plus on est de fous, plus on lit (RC)
[Critique]

Quand je ne dis rien je pense encore

« Quand je ne dis rien je pense encore est une splendeur. Il laisse présager une suspension, une idée inachevée que cette jeune autrice explore brillamment dans ce premier recueil poétique, qui lève le voile sur les écarts créés entre ce que nous montrons de nous, ce que nous souhaitons montrer, ce que nous cachons et ce que nous aimerions cacher, mais en vain… »
Claudia Larochelle – Elle Québec

Boire la mer les yeux ouverts

« Premier livre à saveur autobiographique et poétique de Jean-Benoit Cloutier-Boucher. Récit d’une enfance passée au chevet d’une mère malade de la sclérose en plaques. […] C’est de toute beauté !  C’est très bien écrit, très puissant. »
Anne-Josée Cameron – C’est encore mieux l’après-midi (RC)
[Critique]

Tolérance pervertie (La)

« Une contribution importante à la lutte contre les dogmatismes et " les militantismes intempestifs ". »
Jacques Lanctôt – Journal de Montréal

Ma fin du monde

« Un témoignage bouleversant.»
Yvon Paré – Littérature du Québec
[Critique]

Pourquoi je ne suis pas une Indienne

« Pourquoi je ne suis pas une Indienne, voici un titre intrigant et qui peut ressembler à une sorte de provocation. Alors que nous sommes nombreux à revendiquer notre part d’"amérindienité " en nous, voici qu’une Abénaquise " assimilée " se questionne sur sa véritable identité.»
Jacques Lanctôt – Journal de Montréal
[Critique]
 
[Entrevue dans Le Devoir]

Chemin d'en haut (Le)

« La mort, qu’elle soit humaine, sociétale, politique ou environnementale, devient pour l’écrivain un véhicule pour explorer la filiation et la transmission. Il est facile de voir dans la disparition d’une vie, d’un projet ou d’une vision le signe de sa fugacité et de son insignifiance, renforçant le cynisme et le surplace. J. P. Chabot trouve plutôt, dans le passé personnel et littéraire, les traces de ce qui survit au passage du temps, y puisant les forces de s’inscrire dans le présent et d’outrepasser l’éphémère. »
Anne-Frédérique Hébert-Dolbec – Le Devoir
[Critique]

Blackwater, t. 01

« Ça se lit vraiment, vraiment bien. Une série absolument étonnante. […] Il y a du réalisme magique. C’est joliment écrit. Ça vaut vraiment le coût ! »
René Homier-Roy – Culture club (RC)
[Critique]

Proies
  • Proies
  • Michaud, Andrée A.
  • Québec Amérique
  • ean : 9782764446263
  • prix : 29,95 $

« C’est dans un petit village estrien, près de la frontière du Maine, que se joue ce suspense insoutenable qui rappelle le roman de la même autrice Bondrée. Trois adolescents partis camper en forêt, dans un endroit tranquille aux abords d’une rivière, voient leur escapade transformée en cauchemar lorsqu’un individu dérangé les prend pour cible. »
Laila Maalouf – La Presse +

Que ceux qui m'aiment me sauvent

« Un recueil qui m’a totalement fasciné. » Hugues Corriveau
 
« Alexandre Dostie a vraiment créé une langue unique qui contient une incroyable dimension tragique. » Steve Gagnon
Club poésie de Plus on est de fous, plus on lit (RC)

Une enquête à Murray Bay

« Les amateurs de polars et de romans historiques seront servis avec cette intrigue située en juillet 1910, à Murray Bay, une riche enclave anglo-saxonne au cœur de Charlevoix. Lorsqu’une mort suspecte est découverte, l’inspecteur Édouard Lavergne est dépêché en renfort de Montréal et menace de troubler la quiétude des vacanciers. »
Laila Maalouf – La Presse +

Sarclage
  • Sarclage
  • Lebleu, Geneviève
  • Pow Pow
  • ean : 9782925114130
  • prix : 21,95 $

« C’est complètement surréaliste et très drôle. »
François Lemay - Plus on est de fous, plus on lit (RC)

AUTRES LIENS

Section jeunesse Brèves