À la suite de modifications commerciales effectuées unilatéralement par Renaud-Bray, nous avons dû cesser de les approvisionner.

Il se peut donc que vous ayez des difficultés à trouver les ouvrages des éditeurs que nous distribuons dans les magasins Renaud-Bray, mais ceux-ci peuvent être obtenus facilement dans toutes les autres librairies et détaillants de livres au Québec.

Merci de votre compréhension.

NOUVEAUTÉS DE LA SEMAINE

Éditeurs québécois
Dans le noir
  • Dans le noir
Légendes d'un peuple, t.01
  • Légendes d'un peuple, t.01
Les cousines vampires
  • Les cousines vampires
Carnets des oiseaux de rivage
  • Carnets des oiseaux de rivage
La guerre des arts
  • La guerre des arts
Éditeurs européens
Lignes de fuite
  • Lignes de fuite
Ma boîte à petits bonheurs
  • Ma boîte à petits bonheurs
L'abeille
  • L'abeille
Resurrectio
  • Resurrectio

DANS LES MÉDIAS

Des bonobos et des hommes

« Des humains comme ceux investis dans l’organisation Bonobo Conservation Initiative (BCI) vouent leur vie à défendre celle de ces singes si proches de notre humanité. Le dernier livre du reporter Deni Béchard raconte ce combat d’une ʺ ahurissante beauté ʺ par lequel l’être humain devient plus grand que la nature qu’il défend. »
Sébastien Tanguay – Métro
[Entrevue]
 
« Un récit d’aventures philosophique. Un livre qui nous amène à réfléchir sur l’espèce humaine. […] C’est une étude sur les bonobos, les êtres humains, l’exploitation de l’Afrique. C’est fascinant. »
Radio-Canada/ Radio-Canada cet après-midi
[Entrevue]
 
[Entrevue dans La Presse +]
 

Rien que la vie

« Pas de doute, on est bien chez la dentellière de la nouvelle Alice Munro. Profondeur, densité. Multicouches constantes. Et fins ouvertes, la plupart du temps, énigmatiques. […] L’écrivaine excelle quand vient le temps de mettre le doigt sur les contradictions de ses personnages, leurs manques, leurs désirs inassouvis, leurs déchirements. »
Danielle Laurin – Le Devoir
[Critique]
 
« C’est une ambiance, c’est toujours un plaisir de lecture. Et la traduction est absolument parfaite. Un pur chef-d’œuvre. C’est précis, c’est beau. C’est fou comme elle maîtrise l’humanité, elle m’a profondément émue.  Haut la main. Lisez Alice Munro, c’est un incontournable.  » Caroline Le Gal – CIBL/ Lectures et châtiments
 
« C’est un vrai bonheur de lecture. Par exemple, Quitter Maverley, c’est génial. Il y a une fin à cette nouvelle qui est magnifique. On a vécu un éventail d’émotions. Elle mérite le prix Nobel, une deuxième fois. » 
Jérémy Laniel - CIBL/ Lectures et châtiments

Météorologue (Le)

« C’est un excellent roman écrit par un grand écrivain français. C’est un roman qui est plein de nostalgie pour un rêve qui ne s’est jamais réalisé. C’est aussi une façon de réfléchir sur le mal et le bien, sur le comportement humain, sur le courage. C’est très émouvant et touchant. »
Ludmilla Proujanskaia – Radio-Canada/Plus on est de fous, plus on lit
[Critique à 7 : 25]

De Marie de l'Incarnation à Nelly Arcan

« Un essai absolument passionnant. »
Marie-Louise Arsenault – Radio-Canada/Plus on est de fous, plus on lit
[Entrevue]

Grande noirceur (La)

« Cette nouvelle BD nous plonge dans le passé de la ville de Québec en 1939. L’ambiance de Québec est très bien campée. C’est très intéressant visuellement. Il y a une recherche artistique, une recherche sur Québec. […] C’est une œuvre complète, absolument intéressante. On est au-delà de la BD, c’est très sensible, très maîtrisé. »
Catherine Lachaussée – Radio-Canada/ Radio-Canada cet après-midi
[Entrevue]

Carnet écarlate (Le)

« Le Carnet écarlate réunit des centaines d'aphorismes et microrécits dans lesquels le sexe entre femmes est exploré avec liberté et désinvolture. C’est très ludique et poétique à la fois. J’ai beaucoup aimé. »
Caroline Allard - Radio-Canada/Plus on est de fous, plus on lit (RC)
[Critique à 6 : 30]

Une main encombrante

« Ce livre fournit un éclairage inédit sur l’auteur et son personnage. Si vous avez aimé ce personnage, cette ambiance, vous devriez lire ce livre. »
René Homier-Roy – Radio-Canada/Culture Club

Oeuvres vives
  • Oeuvres vives
  • Lê, Linda
  • Christian Bourgois éditeur
  • ean : 9782267026764
  • prix : 29,95 $

« Roman sur la nécessité d’écrire, qui évoque le tandem Flaubert–Maupassant et l’ébranlement de leurs cerveaux, jusque dans les séismes communiqués au lecteur, la vie y est un voyage triste, encastré dans un paysage de géographie et de culture ; mais aussi d’espoir. »
Guylaine Massoutre – Le Devoir

Fuites mineures
  • Fuites mineures
  • Lepage, Mahigan
  • Mémoire d'encrier
  • ean : 9782897122546
  • prix : 21,95 $

« Un phrasé absolument intéressant. »
Isabelle Lévesque – Radio-Canada/Bon pied, bonne heure !
[Entrevue]

Lenteur des montagnes

« La lenteur des montagnes n’est pas fait de recommandations pour l’avenir, c’est une confession aussi humble que riche. On y trouve de brillantes réflexions sur l’identité, la langue, le multiculturalisme, le voyage, la création et la maternité. Mais c’est surtout, au bout du compte, une superbe lettre d’amour, résolument tournée vers l’espérance. » ****
Chantal Guy – La Presse +
[Critique]

Chercher Sam
  • Chercher Sam
  • Bienvenu, Sophie
  • Cheval d'août
  • ean : 9782924491003
  • prix : 23,95 $

« Un livre fort touchant. Une œuvre percutante qui nous frappe par sa sensibilité et son humanité. Un roman très efficace. »
Julien Morissette – Radio-Canada/Bernier et cie
[Critique]

Play Boys
  • Play Boys
  • Hachem, Ghayas
  • Boréal
  • ean : 9782764623282
  • prix : 25,95 $

« Ghayas Hachem tient dans son livre quelque chose qui surprend, qui promet. La narration est ingénieuse. Les personnages sont bouleversants. »
Noémie Doyon – Impact Campus
 
« Raconter la guerre du point de vue de l'enfant était pour moi la seule posture possible, dit-il, parce que j'ai connu le Liban de l'intérieur alors que j'étais enfant. Mais je voulais aussi créer un espace de rêverie, qui s'est imposé parce qu'en temps de guerre, l'imaginaire et le fantasme prennent une place importante et s'avèrent essentiels. Mais les jeux de ces deux garçons vont rapidement être assaillis par l'imaginaire de la guerre, inévitablement. »
[Entrevue à Plus on est de fous, plus on lit (RC)]

Orphelins politiques (Les)

« Paul St-Pierre Plamondon offre une réflexion très stimulante dans «Les orphelins politiques».
Louis Cornellier – Le Devoir

Promesse (La)
  • Promesse (La)
  • Ouimet, Michèle
  • Boréal
  • ean : 9782764623046
  • prix : 22,95 $

« Michèle Ouimet publie un premier roman touchant, éclairant et percutant sur les limites de l’interventionnisme et sur ses effets souvent contreproductifs : La Promesse.
Martine Desjardins – L’actualité
 
« La Promesse est un roman puissant qui habite longtemps. C’est désespéré du sort du monde qu’on le dépose après la lecture. Son énergie nous insuffle toutefois une lueur d’espoir qui transporte et inspire. »
Louis-Philippe Boulianne – Impact Campus

Vie amoureuse de Nathaniel P. (La)

« Amateurs (et amatrices) de romans psychologiques, réjouissez-vous. La vie amoureuse de Nathaniel P., premier roman de la journaliste new-yorkaise Adelle Waldman, explore les relations amoureuses des jeunes trentenaires de Brooklyn à travers les yeux d’un homme.  »
Anabelle Nicoud - La Presse
[Entrevue]

Passager d'Istanbul (Le)

« Dans cette nouveauté captivante, bien écrit et qui fait réfléchir sur la notion ʺ d’ami ʺ en tant de guerre, le lecteur se retrouve à Istanbul (1945). Dans la lignée de John Carré et rejoignant aussi Graham Greene, ce passager d’Istanbul pétri de couleurs et de parfums nous réconcilie avec un genre qui fut assez galvaudé. »
Christophe Rodriguez – Journal de Montréal

Jour où les zombies ont dévoré le père Noël (Le)

« Andy Warner, qu’on a découvert l’an dernier avec Comment j’ai cuisiné mon père, ma mère… et retrouvé l’amour, est un zombie désabusé qui, pour notre plus grand plaisir, collectionne les aventures rocambolesques. Ce coup-ci, il ʺ reviendra à la vie ʺ dans une ferme de cadavres, un costume de père Noël sur le dos. Et comme c’est plutôt inusité, il tentera de nous expliquer pourquoi avec ce qu’il lui reste de cerveau! »
Karine Vilder – Journal de Montréal

Bonheur illicite des autres (Le)

«  L’auteur dresse le portrait d’adolescents défiants toujours leurs limites et hantés par de grandes questions philosophiques, mais aborde aussi les thèmes de la famille, du sexisme, de l’excentricité, de la justice, de la réussite et, surtout, du bonheur. […] Une chose est sûre : le bonheur s’impose à la lecture de ce roman savoureux. »
Pascale Fontaine - La Presse

AUTRES LIENS

Section jeunesse Brèves