I'm every woman
I'm every woman
Strömquist, Liv  
Kinnunen, Kirsi (Traduit par) 
  • Éditeur : Rackham Editions
  • Collection : Signe noir (Le)
  • EAN : 9782878272215
  • Format : Relié
  • Pages : 112
  • Prix : 34,95 $
  • Paru le 28 mai 2018

Traduit du suédois par Kirsi Kinnunen.
 
C’est d’épouses, fiancées et copines dont il est question dans ce livre... Madame Elvis Presley, Madame Joseph Staline, Madame Jackson Pollock... et plein d’autres. Réunies par un seul et même destin : être les victimes d’hommes incapables de se comporter de façon normale et raisonnable avec leur partenaire. Qui étaient vraiment ces femmes et comment leur désir de vivre un amour romantique a-t-il pu marquer à un tel point toute leur existence ?
 
Page après page, Liv Strömquist lance ses flèches empoisonnées contre l’ordre patriarcal. Elle en explore les dispositifs de domination sans oublier de donner au passage, toujours avec l’humour cinglant et la légèreté qui sont les siens, des réponses à des questions telles : Qui étaient les pires petits-amis de l’Histoire ? Pourquoi Ingmar Bergman a cru bon féconder toutes les femmes qui avaient des ambitions artistiques en Suède ? Pourquoi l’archange Gabriel a-t-il appelé les femmes des « putains » ? Pourquoi tous les enfants sont-ils des conservateurs bien de droite ? Et pourquoi les hommes qui défendent le plus les valeurs de la famille nucléaire (à l’instar d’un certain Pape), ne vivent-ils jamais dans des familles nucléaires ?
 
En s’appuyant sur des références qui vont de la série Friends à la biographie de Staline, Liv Strömquist poursuit avec intelligence et finesse sa critique sans concessions des valeurs masculines qui dominent la société contemporaine. 
 
Pour consulter un extrait, cliquer ici.

AUTEUR(S)

Née en 1978 en Suède, Liv Strömquist est auteure de bandes dessinées, journaliste de télévision et animatrice de radio. Après avoir obtenu son diplôme en sciences politiques, elle se consacre aux questions sociales et en particulier à la condition de la femme, aux problèmes du tiers monde et aux politiques d’immigration. Elle publie son premier livre, 100 % graisse, en 2005, suivi, notamment, de Les Sentiments du prince Charles en 2010, L’Origine du monde en 2014 et Grandeur et décadence en 2016. Elle a travaillé pour le journal suédois Dagens Nyether et les revues Bang et Ordfront Magasin. Récipiendaire de plusieurs prix littéraires, elle a notamment reçu le prestigieux Prix de la satire « Ankan ».

Service de presse (pour le Canada seulement) :
Emma Shindo, attachée de presse Jeunesse / BD
514 336-3941 poste 230 / eshindo@dimedia.qc.ca




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.