Couleurs de nos souvenirs (Les)
Couleurs de nos souvenirs (Les)
Pastoureau, Michel  
  • Éditeur : Seuil
  • Collection : Librairie du XXIe siècle
  • EAN : 9782020966870
  • Code Dimedia : 00060575
  • Format : Broché
  • Thème(s) : DIVERS, SANTÉ & PSYCHOLOGIE, SCIENCES HUMAINES & SOCIALES
  • Sujet(s) : Couleurs, Histoire générale, Mémoire / Alzheimer
  • Pages : 272
  • Prix : 29,95 $
  • Paru le 4 octobre 2010
  • Statut : Disponible
  • Code de recherche: COUSOU
  • Groupe: Sciences humaines
  • Date de l'office: 4 octobre 2010
  • Langue d'origine: français
EAN: 9782020966870

Aussi disponible en version numérique:

pdf_25ePub_25

Lauréat du prix Médicis 2010.

Vous souvenez-vous des couleurs de votre enfance ? Comment la couleur s’inscrit-elle dans la mémoire ? Comment est-elle capable de l’influencer, de la stimuler ou de la modifier ? Elle-même échappe-t-elle au travail du temps ? Pour tenter de répondre à ces questions, Michel Pastoureau nous propose un journal chromatique, s’étendant sur plus d’un demi-siècle. Fait de souvenirs personnels, de notations prises sur le vif, de propos débridés, mais aussi de digressions savantes ou de remarques propres au sociologue, à l’ethnologue ou au linguiste, il retrace l’histoire des couleurs en France et en Europe depuis le milieu du XXe siècle. De nombreux champs d’observation sont évoqués ou parcourus : le vocabulaire et les faits de langue, la mode et le vêtement, la vie quotidienne, le sport, la publicité, les drapeaux, la peinture, la littérature, l’histoire de l’art.
 

Ce journal, poétique et nostalgique, est à la fois celui de Michel Pastoureau et celui de nos contemporains : nous vivons dans un monde de plus en plus coloré, mais où la couleur — omniprésente, facile d’accès, souvent vulgaire ou tapageuse — n’est plus guère un lieu de mémoire, ni une source d’émotion, moins encore une invitation au rêve, tout juste un ensemble de codes et de conventions qui ont prétention à devenir des vérités.
 




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.