Kuei, je te salue
Kuei, je te salue
Conversation sur le racisme
Béchard, Deni Ellis  
Kanapé Fontaine, Natasha  
  • Éditeur : Écosociété
  • Collection : Parcours
  • EAN : 9782897192518
  • Code Dimedia : B0009256
  • Format : Broché
  • Thème(s) : GÉOGRAPHIE & TOURISME, LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI, SCIENCES HUMAINES & SOCIALES
  • Sujet(s) : Autochtones, Coutumes / Traditions, Différences sociales, Journal / Correspondance, Québec, Racisme
  • Pages : 160
  • Prix : 20,00 $
  • Paru le 2 mai 2016
  • Plus d'informations...
EAN: 9782897192518

Aussi disponible en version numérique:

pdf_25ePub_25

Échos de la presse

« Une discussion faite de mots et d’idées simples, de dévoilement, de conscientisation des travers racistes de chacun, d’écoute, d’aveux et d’accueil plus que de débats et d’élaboration d’idées. Petit cours d’histoire et de langue innues, anecdotes personnelles racontant le racisme du père de l’un ou l’ostracisme vécu par l’autre, pensées sur la construction de l’histoire, ouvertures vers le féminisme, les lettres de trois pages  survolent plusieurs pistes, et sentent le désir d’être aussi didactique que possible. »
Catherine Lalonde – Le Devoir
[Entrevue]
 
« C’est à lire. Un livre très inspirant. »
Bis Petitpas – Radio-Canada/Bonjour la Côte
[Entrevue]
 
Autres entrevues
[La Presse +]
[Gravel le matin (RC)]
[Médium large (RC)

« Pour arriver à contrer le racisme entre Allochtones et Autochtones, il faut commencer par se parler. C’est ce qu’ont fait, avec Kuei, je te salue, conversation sur le racisme, Natasha Kanapé Fontaine – poète, slameuse, peintre, comédienne et militante innue – et Deni Ellis Béchard – journaliste et auteur. L’ouvrage, qui prend la forme d’une correspondance, réfléchit à la discrimination sans mettre de gants blancs. »
Andréanne Chevalier – Métro
[Entrevue]

« Très fort. Très, très puissant. À mettre entre toutes les mains des jeunes étudiants. »
Claudia Larochelle – Radio-Canada/Le Téléjournal 18 h

« Une lecture accessible, forte et marquante que je vous recommande fortement! [...] Chacune des lettres invite l’autre à poser des questions, à ouvrir la discussion, pour notre plus grand plaisir. »
Isabelle Bolduc - Le Courrier du Sud
[Critique]


*** Il se peut que certains liens ne fonctionnent plus. Merci de nous en aviser.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.