Mukbang
Mukbang
Demeule, Fanie  
Trudel, Camille (Maquette de couverture de) 
  • Éditeur : Tête première
  • Collection : Hors-collection
  • EAN : 9782925035473
  • Code Dimedia : 000219460
  • Format : Livre numérique EPUB
  • Thème(s) : LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI
  • Sujet(s) : Littérature québécoise
  • Prix : 12,99 $
  • Paru le 27 avril 2021
  • Plus d'informations...
EAN: 9782925035473

Aussi disponible en version numérique:

pdf_25

Échos de la presse

« Fanie Demeule développe une œuvre qui creuse le thème de l’obsession. En fait, je trouve que Demeule est une obsédée de l’obsession, et ce qui me fascine chez elle est qu’on commence toujours ses romans en doutant vraiment du sujet, mais on finit chaque fois par être pris dans le suspense qu’elle aime visiblement créer, et qui fonctionne. »
Chantal Guy – La Presse +
[Entrevue]

« Mukbang est aussi innovant que dérangeant. Avec ce troisième roman en carrière, Fanie Demeule offre au public une expérience de lecture numérique et inédite sans laisser tomber sa plume grinçante. […] En plus d’être une histoire distrayante – quoique déconcertante, Mukbang est en soi un objet littéraire fascinant. »
Léa Harvey – Le Soleil
[Entrevue]
 
« Avec Mukbang, inquiétant thriller dystopico-alimentaire, l’écrivaine plonge dans le terrier de lapin de l’Internet. »
Dominic Tardif – Le Devoir
[Entrevue]
 
« Une expérience littéraire différente. [Fanie Demeule] est douée pour installer des mécaniques de thriller. »
Marie-Louise Arsenault – Plus on est de fous, plus on lit (RC)
[Entrevue]

« À mi-chemin entre le mystère, le suspense et l’humour noir qui décape, cet univers que dépeint Fanie Demeule ne ressemble à aucun autre. Sachez-le, Mukbang n’est jamais confortable, il est toujours déstabilisant, dans ce que ce qualificatif a de plus positif; d’une manière plus engagée, il jette un regard critique sur la société contemporaine et ses préoccupations du moment. Les cyniques seront ravis. Les jovialistes aussi. »
Claudia Larochelle – Elle Québec
 
« Un incisif portrait de société, où le désir de notoriété vient nourrir de bien curieux exploits applaudis par des foules anonymes. La solitude en est le pendant. Demeule décrit avec ingéniosité ces univers. »
Josée Boileau – Journal de Montréal
[Critique]

« Mukbang réussit le tour de force d’être aussi étrange et obsédant que la réalité dont il s’inspire. »
Marie-Michèle Giguère – Lettres québécoises


*** Il se peut que certains liens ne fonctionnent plus. Merci de nous en aviser.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.