Indien malcommode (L')
Indien malcommode (L')
Un portrait inattendu des Autochtones d'Amérique du Nord
King, Thomas  
Poliquin, Daniel (Traduit par) 
  • Éditeur : Boréal
  • Collection : Essais et Documents
  • EAN : 9782764622599
  • Format : Broché
  • Pages : 320
  • Prix : 25,95 $
  • Paru le 17 février 2014

Aussi disponible en version numérique:

pdf_25ePub_25

Traduit de l’anglais (Canada) par Daniel Poliquin

L’Indien malcommode de Thomas King est gagnant du « 2014 B.C. National Award for Canadian Non-Fiction », ainsi que du « RBC Taylor Prize »
 
L’Indien malcommode est à la fois un ouvrage d’histoire et une subversion de l’histoire officielle. En somme, c’est le résultat de la réflexion personnelle et critique que Thomas King a menée depuis un demi-siècle sur ce que cela signifie d’être Indien aujourd’hui en Amérique du Nord.
 
Dans ce franc-parler qui ne peut appartenir qu’à un Indien, King démonte avec beaucoup d’esprit les idées reçues touchant les peuples autochtones. Ce livre n’est pas tant une condamnation du comportement des un ou des autres qu’une analyse suprêmement intelligente des liens complexes qu’entretiennent les Blancs et les Indiens.
 
Ce qu’on a dit de L’Indien malcommode :

« Pour nous, peuples autochtones du Canada, Thomas King est notre Mark Twain : sagace, désopilant, incorrigible. » – Richard Wagamese, The Globe and Mail

« Fascinant, souvent hilarant, toujours d’une terrible vérité, L’Indien malcommode est appelé à devenir un classique dans le genre du récit historique. Une lecture essentielle pour tous ceux qui veulent mieux comprendre les Premières Nations, et à plus forte raison pour ceux qui ne veulent rien comprendre. » – Joseph Boyden

« Les histoires sur les Premières Nations d’Amérique du Nord abondent, mais peu sont aussi subversives, divertissantes, documentées, hilarantes, provocatrices et, finalement, aussi porteuses d’espoir que ce récit très personnel sur notre longue relation avec l’Indien “malcommode”. » – Jury du « RBC Taylor Prize » (décerné le 10 mars 2014)

« Un livre important, ironique et iconoclaste qui nous met au défi de repenser à la fois le passé et l’avenir. » – Jury du « 2014 B.C. National Award for Canadian Non-fiction »
 
Les Éditions du Boréal ont publié, simultanément à L’Indien malcommode, le recueil de nouvelles de Thomas King, Une brève histoire des Indiens au Canada, dans une traduction de Lori Saint-Martin et Paul Gagné. Ces vingt nouvelles sont autant de pavés jetés dans la mare des bons sentiments et des conceptions préfabriquées touchant les Autochtones. Elles sont surtout de délicieux morceaux de fiction, où l’intelligence du propos le dispute à la malice du conteur.

AUTEUR(S)

Thomas King est l’un des plus importants intellectuels issus des Premières Nations au Canada. Depuis un demi-siècle, il milite pour différentes causes touchant les droits des Indiens, tout en enseignant la littérature autochtone dans des universités canadiennes et américaines. Il est l’auteur d’essais, de nouvelles et de romans, dont Medicine River (Albin Michel, 1997) et L’Herbe verte, l’eau vive (« Boréal compact », 2011). Il est lauréat du Prix du Gouverneur général, du prix Trillium et du Commonwealth Book Prize.

Service de presse (pour le Canada seulement) :
Gabrielle Cauchy, attachée de presse
514 336-3941 poste 229 / cauchy@dimedia.qc.ca




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.