Camp des justes (Le)
Camp des justes (Le)
Courtemanche, Gil  
  • Éditeur : Boréal
  • Collection : Essais et Documents
  • EAN : 9782764621509
  • Format : Broché
  • Pages : 296
  • Prix : 24,95 $
  • Paru le 14 novembre 2011

Après avoir fait une grande carrière de reporter international et connu un succès mondial avec son roman Un dimanche à la piscine à Kigali, Gil Courtemanche a tenu une chronique, de 2002 à 2011, dans les pages du quotidien Le Devoir. Il y traitait de politique québécoise et canadienne, mais surtout de politique internationale, sujet qui l’a toujours fasciné. Le Camp des justes reprend les meilleures de ces chroniques. Il s’y révèle un extraordinaire éveilleur de consciences et il donne l’exemple d’une pensée libre, qui pourfend tous les discours avec lesquels les riches et les puissants justifient les inéga­lités scandaleuses qui existent encore parmi les habitants de notre planète.

C’est à Camus que Gil Courtemanche emprunte cette idée du « juste » pour décrire la position qu’il veut être la sienne quand il aborde l’actualité politique. Le « juste », c’est celui qui fait passer l’humanité avant les idées, les personnes avant les dogmes, politiques ou autres. C’est la position la plus pénible, la plus complexe, la plus vulnérable. Car le « juste » se retrouve avec de curieux compagnons qu’il n’aime pas nécessairement. Puis il est confronté à la douloureuse question de la responsabilité, de l’intention cri­minelle des États ou des acteurs.

Les chroniques sont suivies d’un texte inédit sur lequel Gil Courtemanche travaillait au moment de son décès, le 19 août 2011 : L’Odyssée de Youssef. Un texte dérangeant, émouvant sur le destin d’un garçon fier et fort, le seul de son village à savoir lire et surtout à savoir s’exprimer en français, que les Anciens ont choisi pour sauver son village, situé à une centaine de kilomètres de Niamey, la capitale du Niger, ravagé par la sécheresse. Youssef part donc vers l’Occident, au risque de sa vie, non pas pour devenir riche, pour nous dérober nos emplois, mais pour gagner de l’argent qui sauvera son village. Youssef est un réfugié économique, ce texte raconte son odyssée.

AUTEUR(S)

Gil Courtemanche (1943-2011) est l’auteur d’essais (Douces Colères, 1989, Nouvelles Douces Colères, 1999). Ses romans (Un dimanche à la piscine à Kigali, 2000, Une belle mort, 2005, Le Monde, le lézard et moi, 2009, Je ne veux pas mourir seul, 2010) ont été traduits en de nombreuses langues et, pour deux d’entre eux, portés au grand écran. Tous ses livres sont dis­ponibles aux Éditions du Boréal.

Service de presse (pour le Canada seulement) :
Gabrielle Cauchy, attachée de presse
514 336-3941 poste 229 / cauchy@dimedia.qc.ca




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.