Chemins perdus, chemins trouvés
Chemins perdus, chemins trouvés
Brault, Jacques  
  • Éditeur : Boréal
  • Collection : Papiers collés
  • EAN : 9782764641781
  • Format : Livre numérique EPUB
  • Pages : 304
  • Prix : 19,99 $
  • Paru le 4 mai 2012

Aussi disponible en version numérique:

pdf_25

Écrits au cours des deux dernières décennies, les vingt-huit essais qui composent ce recueil se pré­sentent comme autant d’explorations à travers lesquelles peu à peu se forme et s’approfondit une pensée, ou mieux, une conscience de la poésie comme art, et surtout, comme l’expérience à la fois obscure et lumineuse à la source et au terme de cet art. Ces explorations se font tantôt par le souve­nir, l’autoportrait en « bricoleur » ou en professeur de poésie, tantôt par la réflexion philosophique, tantôt encore par la (re)lecture de quelques œuvres toutes marquées à leur manière par l’avènement de la poésie.
 
À la fois précises et « rêveuses », les lectures que nous propose Jacques Brault abordent aussi bien des romanciers (Gabrielle Roy, Gilles Archambault, Yvon Rivard) que des poètes d’ici ou d’ailleurs, d’hier ou d’aujourd’hui, de Laforgue à Char, de Grandbois et Saint-Denys Garneau à Roland Giguère et Miron, de Robert Melançon à Marie Uguay, de Robert Marteau à Jean-Pierre Issenhuth. Sans lourdeurs ni démonstrations savantes, Jacques Brault maîtrise l’art de l’essai, qui touche en passant et sans appuyer ni s’établir, qui chemine à la fois écolier et vagabond, naïf et rusé, moqueur, mélancolique, perdu de finitude, éperdu d’infini, espérant toujours que plus tard, peut-être… »
 
Après Chemin faisant (1975) et La Poussière du chemin (1989), Chemins perdus, chemins trouvés constitue l’ultime volet d’une longue méditation ininterrompue sur l’énigme de la poésie et de la littérature.
 
Les textes de ce livre ont déjà paru, sauf deux (Dans l’amitié de la terre et Apartès), sous diverses for­mes : préfaces, articles, conférences. Ils ont tous été revus et corrigés, parfois légèrement, parfois avec des variantes notables.

AUTEUR(S)

Poète majeur (Mémoire, La Poésie ce matin, L’En dessous l’admirable, Moments fragiles, Il n’y a plus de chemin, Trois fois passera, Au bras des ombres, L’Artisan), Jacques Brault est aussi romancier (Agonie), dramaturge (Trois partitions), traducteur et critique. Outre sa trilogie du « chemin », son œuvre d’es­sayiste comprend Ô saisons, ô châteaux (collection « Papiers collés »), Au fond du jardin et Dans la nuit du poème. Son œuvre a été couronnée par de nombreuses distinctions, tant au Québec qu’à l’étranger. Il est né à Montréal en 1933.

Service de presse (pour le Canada seulement) :
Gabrielle Cauchy, attachée de presse
514 336-3941 poste 229 / cauchy@dimedia.qc.ca




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.