Une gouvernante épatante
Une gouvernante épatante
Charlotte, t. 07
Demers, Dominique  
Pellegrino, Fabio (Illustré par) 
  • Éditeur : Québec Amérique
  • Collection : Hors-collection
  • EAN : 9782764434925
  • Format : Broché
  • Pages : 168
  • Prix : 14,95 $
  • Paru le 17 janvier 2018

Nouvelle édition toute en couleur de ce livre désormais classique !

Pas le temps de s’amuser ou de rêver dans la famille d’Alexandre ! Les enfants doivent sans cesse étudier pour devenir comme leurs parents, de sérieux scientifiques. Avec quelques gorgées de smalalamiam et beaucoup de spling, Mademoiselle Charlotte s’apprête à mettre un peu de magie dans leurs vies !

AUTEUR(S)

Écrivaine, conférencière et formatrice, Dominique Demers a signé plus de 70 œuvres de fiction pour enfants, adolescents et adultes. Détentrice d’un postdoctorat en littérature jeunesse, elle a été journaliste à L’actualité, enseignante à l’Université du Québec à Montréal, critique littéraire au journal Le Devoir, scénariste de longs métrages et conteuse à la télé de Radio-Canada. C’est plus de métiers que sa célèbre Mademoiselle C. ! Ses œuvres ont de plus fait l’objet de quatre longs métrages, d’une pièce de théâtre et d’une prestation avec l’OSM.
Dominique Demers a par ailleurs remporté de nombreux prix aussi bien en journalisme qu’en littérature. Reconnue pour son engagement à défendre l’importance de la lecture auprès des enfants, comme en témoigne son ouvrage Au bonheur de lire, Dominique a obtenu le prix Raymond-Plante, le prix Eureka et l’Ordre du Canada.

Après des études au CÉGEP du Vieux-Montréal en dessin animé, Fabio Pellegrino a séjourné deux ans en Italie, pour suivre une formation à l’Institut Européen de Design de Milan. Il joue de la guitare et aime bien rire, en plus d’une multitude d’autres choses qui n’ont rien à voir avec le métier d’illustrateur. Le Chat de garde est sa première expérience chez Québec Amérique, et sûrement pas sa dernière !

Extrait

Je mastiquais lentement ma première bouchée lorsque Mademoiselle Charlotte est arrivée. On aurait dit qu’un rayon de soleil déguisé en ouragan venait d’entrer dans la cuisine.

— Bonjour, tout le monde ! s’est-elle exclamée en faisant une révérence comique suivie d’une pirouette encore plus hilarante.
Fesses Pincées s’est levé, outré.
— Je vous ai remis votre horaire, Mademoiselle. Ce soir, vous dînez avec les domestiques, lui a-t-il rappelé.
— Bien sûr, Monsieur Fesses… euh… pardon… Monsieur Bousille. Je suis seulement venue vous avertir qu’il se passe quelque chose d’inquiétant à l’étage, tout près de votre chambre.

Fesses Pincées s’est précipité hors de la pièce. Mademoiselle Charlotte nous a adressé un clin d’œil espiègle et, de l’index, elle a désigné nos assiettes. Puis, elle est repartie.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.