Beauté malade (La)
Beauté malade (La)
Lawrence, David Herbert  
Malroux, Claire (Traduit par) 
  • Éditeur : Allia
  • Collection : Petite collection
  • EAN : 9791030405262
  • Format : Livre numérique PDF
  • Prix : 7,99 $
  • Paru le 5 juin 2017

Aussi disponible en version numérique:

ePub_25

Quand le fameux « Jouir sans entraves » devient « L'Art sans entraves ».

Lawrence dénonce dans cet écrit sur l'art la maladie charnelle dont, selon lui, la Beauté est atteinte. Les arts y jetteraient un voile pudique en refusant de représenter le corps, surtout dans sa dimension sexuelle, et se spiritualiseraient en choisissant le paysage pour objet. L'art serait devenu ennuyeux, dénué de passion et de sensualité. Lawrence oppose ici les maîtres anglais, de Constable à Turner, aux Impressionnistes français qui, s’ils n’échappent pas au cliché, ont inventé la lumière, et
entretiennent un rapport au corps, hygiénique certes, mais jouisseur. Seul Cézanne avec ses pommes échappe aux limites imposées par l’esprit et à célébrer la matière. Avec verve, ironie et cynisme, D.H. Lawrence plaide ici en faveur d'un art libéré de toute entrave.
 

AUTEUR(S)

Célèbre pour le scandale que fit son Amant de Lady Chatterley (1928), David Herbet Lawrence consacra sa vie à la défense de l'expression artistique de la sensualité. Né en 1885 en Angleterre, ses opinions controversées sur la sexualité, la démocratie ou les femmes lui valurent persécutions et censure. Initié à la fin de sa vie à la peinture, certaines oeuvres exposées à Londres sont saisies par la police. C'est l'introduction au catalogue de cette exposition que nous publions.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.