Chien Iodok (Le)
Chien Iodok (Le)
Meshkov, Aleksej  
Chapuis, Lise (Traduit par) 
  • Éditeur : Arbre vengeur (De L')
  • Collection : Selva selvaggia
  • EAN : 9782916141800
  • Code Dimedia : 64400080
  • Format : Broché
  • Thème(s) : LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI
  • Sujet(s) : Littérature italienne/roumaine
  • Pages : 192
  • Prix : 24,95 $
  • Paru le 26 mars 2012
  • Statut : Disponible
  • Code de recherche: CHIIOD
  • Groupe: Littérature - Revues et divers
  • Date de l'office: 22 mars 2012
  • Langue d'origine: italien
  • Traducteur: Chapuis, Lise
EAN: 9782916141800

C’est le chien Iodok qui est le narrateur de ce troublant récit. Il a pour maître le professeur Lyudov, directeur d’une clinique vétérinaire, et il se félicite de sa situation enviable, tout en sachant à quel point elle est fragile. En effet, sous sa fourrure se cache un homme qui a dû se transformer en chien pour échapper aux limiers d’un ordre social éliminant avec opiniâtreté, ruse et violence toute velléité de résistance ou simplement de différence.

Ainsi Iodok est l’homme-chien, "l’apostat, le renégat du troupeau" et son récit est le témoignage au jour le jour des agissements qui se trament autour de lui et vont le conduire inexorablement à sa perte.

En réalité la clinique vétérinaire est aux mains de l’organisation occulte appelée le Zoo qui détient le pouvoir véritable et c’est là, il le découvrira, que l’on "traite" les opposants pour les faire rentrer dans le "troupeau" humain, après qu’ils ont été rabattus par les "limiers" de l’organisation déployée sur tout le territoire.
 
Peu à peu l’homme-chien, qui se souvient de la Sibérie de sa jeunesse et éprouve attirance et amour pour Véra, la belle secrétaire, va sentir se resserrer autour de sa propre personne les fils d’une machination complexe et infiniment retorse qui ne peut s’achever que par son élimination car il est l’intolérable défaut d’un ordre totalitaire.
 
Dans cet univers qui certes évoque le monde soviétique, voire la Russie d’aujourd’hui, mais plus largement n’importe quel ordre social uniformisant, tout n’est qu’apparences et faux-semblants et c’est de là que naît l’angoisse sourde qui étreint le personnage comme le lecteur.

 




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.