Réponse à Porphyre
Réponse à Porphyre
De Mysteriis
Jamblique  
Segonds, Alain-Philippe (Introduction de) 
Lecerf, Adrien  
Saffrey, Henri Dominique (Traduit par) 
  • Éditeur : Belles Lettres (Les)
  • Collection : C.U.F. - série grecque
  • EAN : 9782251005805
  • Code Dimedia : 63000580
  • Format : Broché
  • Thème(s) : LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI, SCIENCES HUMAINES & SOCIALES
  • Sujet(s) : Antiquité, Philosophie, Texte ancien / Grèce antique
  • Pages : 378
  • Prix : 180,00 $
  • Paru le 5 août 2013
  • Statut : Disponible
  • Code de recherche: REPPOR
  • Groupe: Sciences humaines
  • Date de l'office: 1 août 2013
  • Langue d'origine: français
  • Traducteur: Saffrey, Henri Dominique
EAN: 9782251005805

L'écrit de Jamblique connu aujourd'hui sous le titre De mysteriis est l'un des rares traités consacré à l’histoire de la religion grecque à l’époque de l’Empire (IIIe-IVe siècle). Il aborde trois questions majeures : la classification des divinités, la divination et la théurgie (méthode pour s’unir à la divinité). L’occasion de ce traité lui a été fourni par Porphyre, le disciple de Plotin, qui, fidèle à son maître, voulait que l’union à dieu s’obtienne par un éveil de l’âme et la méditation portée à son point le plus élevé. Jamblique de son côté enseignait la théurgie, c’est-à-dire une méthode pour s’élever jusqu’à la divinité par les symboles sacrés semés dans le monde par le démiurge, dans lesquels on pouvait trouver la présence de dieu. Porphyre écrivit à Jamblique une lettre, intitulée Lettre à Anébon, pour soutenir le point de vue plotinien, et Jamblique lui a répondu dans cette Réponse à Porphyre (De mysteriis) dans laquelle il réfute les arguments de Porphyre. Pour exposer son point de vue d’une manière acceptable pour Jamblique, Porphyre avait imaginé la fiction égyptienne et créant de toutes pièces le nom d’ Anébon et Jamblique lui a répondu sous le pseudonyme de Maître Abamon. Si bien que l’on doit considérer cet échange de lettres comme un dialogue entre les deux plus grands philosophes de cette époque, Porphyre et Jamblique.

Jamblique qui est actuellement moins bien connu que Porphyre, a été de son temps un philosophe d’une importance capitale puisqu’il a inspiré la dernière école philosophique grecque, celle de Proclus et de Damascius, qui ont enseigné à Athènes au Ve et VIe siècles. La publication de ce traité de Jamblique (l’un des rares conservés de cet auteur) sera une contribution bienvenue afin de mieux connaître ce personnage et son importance dans l’histoire de la philosophie grecque.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.