Oeuvre d'art à l'époque de sa reproductibilité technique [nouvelle édition]
Oeuvre d'art à l'époque de sa reproductibilité technique [nouvelle édition]
Benjamin, Walter  
Joly, Frédéric (Traduit par) 
  • Éditeur : Allia
  • Collection : Petite collection
  • EAN : 9782844854438
  • Code Dimedia : 40900443
  • Format : Poche
  • Thème(s) : BEAUX-ARTS, SCIENCES & TECHNIQUES, SCIENCES HUMAINES & SOCIALES
  • Sujet(s) : Arts, Cinéma / Roman adapté / Télé, Philosophie, Philosophie occident. moderne, Photo / Art par ordinateur, Technologie
  • Pages : 96
  • Prix : 11,95 $
  • Paru le 20 février 2012
  • Statut : Disponible, arrivée prévue vers 2022-08-22
  • Code de recherche: OEUERT
  • Groupe: Sciences humaines
  • Date de l'office: 16 février 2012
  • Langue d'origine: allemand
  • Traducteur: Joly, Frédéric
EAN: 9782844854438

Aussi disponible en version numérique:

pdf_25ePub_25

Dès son titre, l'ouvrage annonce le tournant opéré par la modernité. Benjamin montre dans cet essai lumineux et dense que l'avènement de la photographie, puis du cinéma, n'est pas l'apparition d'une simple technique nouvelle, mais qu'il bouleverse de fond en comble le statut de l'oeuvre d'art, en lui ôtant ce que Benjamin nomme son "aura".
 
C'est désormais la reproduction qui s'expose, mettant en valeur la possibilité pour l'oeuvre d'art de se retrouver n'importe où. Capacité à circuler qui la transforme en marchandise. Benjamin met au jour les conséquences immenses de cette révolution, bien au-delà de la sphère artistique, dans tout le champ social et politique.
 
Avec le cinéma, c'est la technique de reproduction elle-même qui désormais produit l'oeuvre d'art. Là, c'est l'image de l'acteur qui devient marchandise, consommée par le public qui constitue son marché. La massification du public de ces oeuvres a servi les totalitarismes. D'où "l'esthétisation de la politique" encouragée par le fascisme et la "politisation de l'art" défendue par le communisme.
 




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.