Rives prochaines (Les)
Rives prochaines (Les)
Archambault, Gilles  
  • Éditeur : Boréal
  • Collection : Boréal compact (#244)
  • EAN : 9782764622346
  • Code Dimedia : 20052234
  • Format : Poche
  • Thème(s) : LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI
  • Sujet(s) : Littérature québécoise
  • Pages : 192
  • Prix : 13,95 $
  • Paru le 8 avril 2013
  • Statut : Disponible
  • Code de recherche: RIVPRO
  • Groupe: Romans
  • Date de l'office: 4 avril 2013
  • Langue d'origine: français
EAN: 9782764622346

Aussi disponible en version numérique:

pdf_25ePub_25

Jeunesse et vieillesse, amour et abandon, joie et souffrance, souvenir et oubli. Entre ces rives de l'existence, des êtres se croisent, se cherchent, parfois se rapprochent, parfois se perdent, découvrant toujours, au bout du compte, ce qu'ils savaient confusément mais n'osaient se dire: qu'ils ont besoin à la fois de s'aimer et de se fuir pour que la vie, en eux, continue de palpiter encore, et que le temps qui les emporte ne leur soit pas trop inhospitalier.

Marcel a soixante-neuf ans. Il a tout connu de l'amour et se sait parvenu au-delà de toute aventure. Pourtant, il retrouve Marie-Ange, l'amie d'autrefois, qui l'accueille en ami. Près d'eux, Marin, le fils de Marcel autrefois délaissé, a du mal à trouver sa place dans le monde. Entre ces trois êtres va se tisser une étrange conversation, à travers laquelle il ne s'agit pas tant de tout se dire que de retrouver, pour chacun, le chemin de sa propre vérité, qui est aussi le chemin de la compassion et de l'acceptation de l'autre. Jusqu'à l'ultime réunion, jusqu'à l'ultime séparation.
 
« Encore une fois, Gilles Archambault maîtrise son écriture à un point tel qu’il provoque l’admiration. Il a une manière de raconter, de livrer pas à pas et mot à mot, parole après parole, l’histoire, le récit, le regard patiemment posé sur le monde dans lequel nous vivons. »

Michel Vézina, Ici
 
« Mûre, sensible, prête à bondir à tous les instants, parfois à notre insu, l’écriture de Gilles Archambault ne ressemble à celle de personne, représentative d’une nation québécoise, d’une époque d’ouverture sur le monde, d’auto-analyse et de solitude parmi les foules. Un roman de la rentrée qui traite avec subtilité des " vraies affaires ". »
Claudia Larochelle, Journal de Montréal




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.