Roman québécois (Le)
Roman québécois (Le)
Biron, Michel  
  • Éditeur : Boréal
  • Collection : Boréal express (#25)
  • EAN : 9782764621653
  • Code Dimedia : 20052165
  • Format : Poche
  • Thème(s) : LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI
  • Sujet(s) : Littérature - Essai / Critique, Littérature québécoise
  • Pages : 128
  • Prix : 12,95 $
  • Paru le 16 avril 2012
  • Statut : Disponible
  • Code de recherche: ROMQUE
  • Groupe: Essais litt. / linguistique
  • Date de l'office: 12 avril 2012
  • Langue d'origine: français
EAN: 9782764621653

Aussi disponible en version numérique:

pdf_25ePub_25

Qu’est-ce qu’un roman québécois? Quels types de romans le Québec a-t-il produits? Qu’est-ce que les romanciers du Québec ont apporté au roman, à l’art du roman?
 
Dans cette synthèse, Michel Biron embrasse du regard la production romanesque québécoise depuis 1837 jusqu’à aujourd’hui. Il y découvre une pratique du roman qui se distingue du roman d’ailleurs par une sorte d’extravagance naturelle. Le roman québécois s’approprie les formes souples du conte ou de la chronique, combine la distance de l’écriture et la chaleur de la parole, refuse les lourdes architectures du roman réaliste au profit du désordre et de la liberté du récit. Rien ne lui est plus aisé que de mélanger les styles, d’aller vers ce qui s’invente, se réinvente sans cesse comme s’il n’avait que faire de toute filiation.
 
L’auteur se penche également sur le rôle joué par la critique, qui a centré la question du roman autour du contexte national de la Révolution tranquille. Or, sans perdre de vue cette question nationale qui sous-tend l’histoire du roman québécois, on peut se demander si cette histoire ne trouve pas davantage de cohérence si on élargit la perspective à partir de l’évolution plus récente du roman québécois, placée sous le signe du pluralisme et du décentrement. L’histoire du roman québécois, il faut le rappeler, ne commence pas en 1960 et il y a de profondes continuités entre l’ancien roman canadien-français et le roman contemporain. La plus importante est sans doute la fragilité du lien qui unit le personnage au monde réel et donc l’inadéquation du modèle réaliste au roman d’ici. C’est cette idée qui sert de fil conducteur à cet ouvrage.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.