Un certain sens du ridicule
Un certain sens du ridicule
Essais
Richler, Mordecai  
Fortier, Dominique (Traduit par) 
  • Éditeur : Boréal
  • Collection : Papiers collés
  • EAN : 9782764605325
  • Code Dimedia : 20050532
  • Format : Broché
  • Thème(s) : LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI
  • Sujet(s) : Littérature québécoise
  • Pages : 288
  • Prix : 24,95 $
  • Paru le 17 septembre 2007
  • Statut : Disponible
  • Code de recherche: CERSER
  • Groupe: Littérature - Revues et divers
  • Date de l'office: 17 septembre 2007
  • Langue d'origine: anglais
  • Traducteur: Fortier, Dominique
EAN: 9782764605325

Mordecai Richler, l'un de nos plus grands écrivains, demeure aujourd'hui encore méconnu au Québec, malentendu qui s'explique par deux raisons. La première, c'est le personnage richlérien, polémiste iconoclaste qui aime la controverse et se plaît - notamment en ce qui a trait aux lois linguistiques québécoises, dont il a fait ses choux gras - à multiplier les déclarations à l'emporte-pièce. La seconde relève du fait que son œuvre romanesque nous est le plus souvent revenue déformée par le filtre d'une traduction qui la dépouillait de son caractère typiquement québécois, profondément montréalais, pour la situer dans un univers désincarné où le boulevard Saint-Laurent, la Main, se voyait rebaptisé « rue principale », tandis que Maurice Richard héritait du surnom étonnant de « la fusée ».

Si Richler romancier est toujours méconnu, que dire de Richler essayiste ? Ce premier recueil à paraître en français rassemble certains des essais qui mettent le mieux en lumière la pensée et l'œuvre de Richler, que ce soit par l'évocation de souvenirs d'enfance, par le biais de commentaires sur l'œuvre d'auteurs admirés ou vilipendés, de réflexions sur le métier d'écrivain, de questionnements identitaires relatifs au judaïsme ou de méditations sur les hauts et les bas de la vie de romancier. Écrits au cours d'une période de quelque trente ans, ces essais témoignent tout à la fois de l'évolution de l'écrivain et d'une manière d'immuabilité, puisque du premier au dernier on retrouve un même ton, une même ironie mordante - que l'auteur ne craint pas, au besoin, de retourner contre lui-même. Derrière cet humour décapant se fait cependant jour une tendresse et une compassion que l'on s'étonne de découvrir sous la plume de Richler. Cela nous rappelle, si besoin était, que, comme tous les grands écrivains, son œuvre dépasse toujours ce que l'on attendait d'elle, et n'a jamais fini de nous surprendre.






NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.