Albert Camus: du refus au consentement
Albert Camus: du refus au consentement
Mattéi, Jean-François  
  • Éditeur : Presses Universitaires France
  • Collection : Débats philosophiques
  • EAN : 9782130587781
  • Code Dimedia : 16058778
  • Format : Broché
  • Thème(s) : SCIENCES HUMAINES & SOCIALES
  • Sujet(s) : Philosophie
  • Pages : 176
  • Prix : 26,95 $
  • Paru le 21 mars 2011
  • Statut : Disponible
  • Code de recherche: ALBCRC
  • Groupe: Sciences humaines
  • Date de l'office: 21 mars 2011
  • Langue d'origine: français
EAN: 9782130587781

Le thème du balancement révèle l’étrangeté de Camus, écartelé entre le refus et le consentement. L’existence est vouée aux extrêmes, oscillant entre la vie et la mort, la nuit et le jour, la jouissance et l’ascèse, l’exil et le royaume. Là où l’esprit révolutionnaire n’admet aucune adhésion au monde, l’esprit de révolte discerne, au cœur de la négation, une affirmation secrète qui accorde au refus son consentement. La mesure est ainsi le souci permanent de Camus qu’il découvre dans la préoccupation envers le monde et la sollicitude envers les hommes. C’est à partir de lui que l’étrangeté de l’existence se creuse au point de se percevoir comme un exil. Seul souffre d’exil celui qui a connu l’appel d’un royaume auquel il ne réussit jamais à accéder.

Des textes de :

Jean-François Mattéi, Avant-Propos
Jean-Jacques Gonzales, Albert Camus : Chemins de crête
Jean-Luc Moreau, De la résolution dans l’incertitude. Deux politiques d’écriture : Senancour et Camus
Raphaël Draï, Camus et Mauriac : quelle justice ?
Jacques Dewitte, Le « oui » comme ontologie du déjà là. Notes sur L’Homme révolté
Jean-François Mattéi, L’Étranger, entre refus et consentement




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.