Étapes, no 249
Étapes, no 249
Collectif  
  • Éditeur : Pyramyd éditions
  • Collection : Revue Étapes
  • EAN : 9791092227413
  • Code Dimedia : 000199465
  • Format : Revue & périodique
  • Thème(s) : BEAUX-ARTS
  • Sujet(s) : Beaux-arts - Divers
  • Prix : 37,95 $
  • En librairie le 22 octobre 2019
  • Statut : À paraître
  • Code de recherche: ETAPES
  • Groupe: Beaux arts / livre sur l'art
  • Date de l'office: 17 octobre 2019
  • Langue d'origine: français
EAN: 9791092227413

« Qui n’a pas d’imagination n’a pas d’ailes. »
- Mohamed Ali

 
La photographie capture l’exploit physique, le geste parfait; les lignes d’un terrain en accentuent la perspective, la dimensionnalité. Jour après jour, année après année, les mouvements et les exercices répétés d’un sportif le sculptent, jusqu’à ce que se dessine une forme idéale, propre à exécuter une fonction, un geste précis. L’athlète est designer de son propre corps, un outil qui lui permet de dessiner un mouvement parfait. Cela pour atteindre son but, mais aussi pour créer le spectacle.
 
À cause de sa dimension visuelle et communicative, le sport (et les sportifs) est, bon gré, mal gré, tantôt devenu l’objet de démonstrations de force politiques – (comme pendant les Jeux olympiques), tantôt l’auxiliaire d’acteurs économiques puissants. Avec un marché international estimé à 800 milliards d’euros et en continuelle croissance depuis les années 2000, l’industrie sportive a de beaux jours devant elle. Les droits de représentation des matchs atteignent des montants colossaux, la vente des sneakers représente presque la moitié du marché de la chaussure… et les budgets de communication explosent.
 
Dans ce contexte, les grandes marques rivalisent en présences visuelles, cherchant à se démarquer graphiquement et à sortir des sentiers battus. Face à ces quelques géants du mass market, une contre-culture émerge. De plus petites marques tirent leur épingle du jeu grâce à l’implication de passionnés et de choix graphiques radicaux; de nouveaux magazines de sport proposent un regard différent sur la pratique, se détournent de l’actualité. Artistes et illustrateurs osent une distanciation critique. Quels que soient les échelles et les enjeux de pouvoir qui se trament en arrière-plan, l’énergie, l’enthousiasme et le caractère photogénique de la pratique façonnent des icônes, des admirateurs. « Le sport consiste à déléguer au corps, quelques-unes des vertus les plus fortes de l’âme », écrivait Giraudoux. Cette transcription de l’invisible au visible, de l’abstrait à la forme, ne pouvait se soustraire à la fascination des designers.
 
Par Caroline Bouige.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.