Revue Otrante, no 45
Revue Otrante, no 45
Posthumain au prisme de la jeunesse (Le)
Collectif  
  • Éditeur : Kimé
  • Collection : Revue Otrante
  • EAN : 9782841749348
  • Code Dimedia : 000197644
  • Format : Revue & périodique
  • Thème(s) : LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI, SCIENCES & TECHNIQUES, SCIENCES HUMAINES & SOCIALES
  • Sujet(s) : Génétique / Évolution / Darwin, Science-fiction / Fantastique, Sciences humaines - Divers
  • Pages : 200
  • Prix : 37,95 $
  • Paru le 19 août 2019
  • Statut : Disponible
  • Code de recherche: REVOTR
  • Groupe: Littérature - Revues et divers
  • Date de l'office: 15 août 2019
  • Langue d'origine: français
EAN: 9782841749348

« He’s old, that’s all » : telle est la réponse laconique faite par Bernard à la stupeur de Lenina devant le spectacle de l’âge. Car la jeunesse et les conditions de la jeunesse sont déjà centrales dans le Brave New World de Aldous Huxley, reprenant à son compte l’héritage de ce rêve collectif qu’est l’abolition du vieillissement. La posthumanité, qui intéresse et inquiète aujourd’hui aussi bien scientifiques, philosophes et romanciers, est-elle post-âge, ou peut-elle être pensée de manière spécifique par le prisme de nos représentations de la jeunesse et des productions et modes de consommation de la culture jeune?
 
Il s’agit ici en premier lieu d’examiner comment la question du posthumain est traitée dans les productions de jeunesse : génétique, adieu au corps, contrôle comportemental, mécanisation et machinisation de l’individu, intimité numérique, construction d’identité de sexe et de genre, éveil et renouvellement des sens, inscription dans le champ du collectif… Dans quelle mesure les enjeux du temps posthumain rejoignent-ils ceux du temps de la jeunesse? Il s’agit, d’autre part, de comprendre de quelle façon le posthumain peut lui-même être pensé à partir d’une approche culturaliste de la jeunesse. Celle-ci, en tant que sujet, outil de fabrication et lieu de projection du futur, semble propice à penser le post, ainsi qu’à penser nos résistances face au posthumain. Comment les modifications inhérentes au devenir posthumain s’appliquent-elles au territoire singulier de la jeunesse? Autrement dit : que fait le concept de jeunesse à celui de posthumanité?
 
Enfants-robots et mutants de la jeunesse, expériences vidéoludiques et réinvestissements artistiques, imaginaires utopies et imaginaires érotiques peuplent ce volume comme autant d’appels à envisager la réflexion intergénérationnelle que supposent les questionnements sur le posthumain.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.