A qui la rue?
A qui la rue?
Répression policière et mouvements sociaux
Dupuis-Déri, Francis  
  • Éditeur : Écosociété
  • Collection : Ecosociété
  • EAN : 9782897190583
  • Code Dimedia : 75540093
  • Format : Livre numérique PDF
  • Thème(s) : SCIENCES HUMAINES & SOCIALES
  • Sujet(s) : Communication / Médias, Politique, Sciences humaines - Divers, Sociologie / Anthropologie
  • Pages : 280
  • Prix : 18,99 $
  • Paru le 8 mai 2013
  • Plus d'informations...
EAN: 9782897190583

Aussi disponible en version numérique:

ePub_25

Cet ouvrage collectif dresse un portrait d’ensemble des tactiques et des stratégies utilisées par les différents corps policiers d’Amérique du Nord et d’Europe pour réprimer les mouvements sociaux, en particulier depuis les attentats du 11 septembre 2001.
 
En Occident, les manifestations sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus importantes. Les groupes sociaux ayant acquis une « respectabilité institutionnelle » y ont recours pour exprimer leurs idées, tout en prenant soin de mettre sur pied un service d’ordre et d’informer les autorités policières pour les encadrer. Or, depuis une vingtaine d’années, on observe un retour à des méthodes plus répressives contre le mouvement altermondialiste.
 
L’application du « modèle de Miami », comme on l’appelle, se traduit par un nombre très élevé d’arrestations lors des manifestations, dont la très grande majorité n’aboutira à aucune poursuite judiciaire.
 
De façon générale, les policiers tendent à opérer une distinction entre les « bons » et les « mauvais » manifestants: ceux qui auraient des revendications légitimes, comme les salariés, les pères et mères de familles, etc., et ceux qui contestent l’ordre social, généralement associés aux jeunes, aux voyous, aux radicaux, etc. Or, le « profilage politique » est contraire au principe libéral de non-discrimination.
 
La répression n’est pas nécessairement tributaire de ce qui se passe dans les manifestations, mais bien de la cause ou de l’identité sociale et politique des manifestants. La création du GAMMA (Guet des activités des mouvements marginaux et anarchistes), une unité relevant de la Division du crime organisé du Service de police de la Ville de Montréal, au printemps 2011, tend à démontrer ce genre d’hypothèses. Et en rapportant la version de la police, les médias se font complices de ce profilage politique.
 
Cela dit, la répression ne se limite pas à l’action brutale des forces policières. Sa plus grande part est même invisible : de la surveillance à l’infiltration des groupes sociaux, les policiers font usage de différentes méthodes pour neutraliser la contestation et la mobilisation collectives, y compris la diffusion de fausses informations dans les médias. À qui la rue? aborde tous ces enjeux. Un livre indispensable pour réfléchir l’actualité, après les arrestations massives qui ont eu lieu au sommet du G20 de Toronto et durant la grève étudiante québécoise du printemps 2012.

AUTEUR(S)

Francis Dupuis-Déri est professeur de science politique à l’Université du Québec à Montréal. Spécialiste des idées politiques et des mouvements sociaux, il est l’auteur de nombreux ouvrages dont L’armée canadienne n’est pas l’armée du salut (Lux, 2010) L’altermondialisme (Boréal, 2009), Les Black Blocs (Lux, 2007).

Avec des textes de Nathalie Bayon, Marc-André Cyr, Olivier Filleule, Jean-Pierre Masse et Alexandre Popovic.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.