img_vide_125
Obomsawin
Poliquin, Daniel  
  • Éditeur : Prise de parole
  • Collection : Hors-collection
  • EAN : 9782894233429
  • Code Dimedia : 25840037
  • Format : Livre numérique PDF
  • Pages : 160
  • Prix : 10,99 $
  • Paru le 24 mai 2012
  • Plus d'informations...
EAN: 9782894233429

Aussi disponible en version numérique:

ePub_25

Sioux Junction est un village qui se meurt. Son seul titre de gloire : Thomas Obomsawin, peintre amérindien devenu célèbre jusqu’à Paris. Or, il est accusé d’avoir incendié la maison familiale. Son procès, pour le moins inusité, cause des maux de tête aux propriétaires de l’hôtel des Draveurs et transforme l’allure de Sioux Junction, ville ouvrière où il ne se passe à peu près plus rien depuis le départ des employeurs.

« L’Obomsawin », c’est la vie tumultueuse du peintre, avec ses ruses et ses faiblesses et une ribambelle de personnages courageux, drôles et rebelles.

AUTEUR(S)

Daniel Poliquin est né en 1963 à Ottawa. Romancier, il est à la fois germaniste, comparatiste et traducteur. Il vit toujours dans la capitale nationale, où il est interprète au Parlement. Il a traduit Jack Kerouac, Mordecai Richler et Matt Cohen.  Avec « Visions de Jude » (Québec/Amérique, 1990), son troisième roman, Daniel Poliquin a obtenu le grand prix du Journal de Montréal 1990 et le Prix littéraire Le Droit, en 1991. Il a été le premier lauréat du prix du salon du livre de Toronto, qui couronne l'oeuvre d'un écrivain ontarien de langue française. Pour « L'Écureuil noir » (Boréal 1994), il a de nouveau reçu le prix littéraire Le Droit en 1995 et, en 1994, le prix Le Signet d'Or de Plaisir de lire. Il a également reçu le prix Trillium 1999 pour « L'Homme de paille » (Boréal, 1998).




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.