Maison des souvenirs et de l'oubli (La)
Maison des souvenirs et de l'oubli (La)
David, Filip  
Cappon, Alain (Traduit par) 
  • Éditeur : Viviane Hamy
  • Collection : Hors-collection
  • EAN : 9782878589740
  • Code Dimedia : 000169827
  • Format : Livre numérique EPUB
  • Thème(s) : LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI, RELIGION & SPIRITUALITÉ, SCIENCES HUMAINES & SOCIALES
  • Sujet(s) : Guerre, Judaïsme / Judaïté, Littérature étrangère, Shoah
  • Prix : 25,99 $
  • Paru le 15 mai 2017
  • Plus d'informations...
EAN: 9782878589740

Aussi disponible en version numérique:

1945 : Fin de la Guerre. La vérité éclate et la planète découvre les atrocités perpétrées par les nazis, ainsi que l’existence des camps de concentration et d’extermination un peu partout en Europe.

Bien des années plus tard, à New York, Albert Vajs, Miša Volf, Solomon Levi et Urijel Koen, originaires de Serbie, se lient d’amitié. Leur point commun ? Contrairement à leur famille, ils ont miraculeusement survécu à l’Holocauste dans des circonstances singulières, alors qu’ils n’étaient encore que des enfants. Aujourd’hui, ils représentent la dernière génération de survivant.

Peu à peu ; le lecteur parvient à démêler les fils qui relient ces quatre destinées extraordinaires et découvre l’impuissance de ces hommes face aux questions qui les obsèdent : Qui suis-je vraiment ? Pourquoi ai-je survécu ? Que signifie réellement être « juif » ? Mais derrière ce questionnement qui relève de l’intime, l’auteur nous propose une réflexion bien plus universelle : Quelle est la nature profonde du mal qui se perpétue à travers les siècles et où trouve-t-il son origine ? Comment transmettre et dire l’indicible ? Qu’est-ce que vivre ? Des interrogations qui reflètent la nécessité de se souvenir et qui entre en conflit avec le désir intense d’oublier.
 

AUTEUR(S)

Lauréat de nombreuses récompenses littéraires, Filip David est né en 1940, en Serbie, dans une famille juive de Kragujevac [première capitale de la Serbie moderne, elle fut le théâtre de multiples massacres au cours de l’Histoire. Durant la Seconde guerre, les Nazis y fusillèrent près de 3000 civils. Quant aux juifs… lire La Maison des souvenirs et de l’oubli]. Romancier, dramaturge et cinéaste, En 1989, à Sarajevo, il participe à la fondation de l’Association des écrivains indépendants regroupant des auteurs de premier plan de toutes les zones de l’ex-Yougoslavie. En 1990, il crée le Cercle de Belgrade, qui s’oppose au gouvernement de Milošević, ce qui lui vaut d’être licencié de la radio-Télévision de Belgrade, dont il fut le directeur des programmes jusqu’en 1992. Il est également membre du Groupe 99, une association littéraire internationale fondée au Salon du livre de Francfort.

Le Prince du feu, préfacé par Marc-Alain Ouaknin (Éd. Viviane Hamy,1990, collection bIs, 2011) est le seul livre de l’auteur traduit à ce jour en français.
 




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.