Amorbach
Amorbach
Adorno, Theodor W.  
Wiser, Antonin (Traduit par) 
Maurin, Marion (Traduit par) 
  • Éditeur : Allia
  • Collection : Petite collection
  • EAN : 9791030400908
  • Code Dimedia : 000155958
  • Format : Livre numérique PDF
  • Thème(s) : BEAUX-ARTS, LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI, SCIENCES HUMAINES & SOCIALES
  • Sujet(s) : Biographie / Récit biogra., Musique, Philosophie
  • Prix : 7,99 $
  • Paru le 14 mars 2016
  • Plus d'informations...
EAN: 9791030400908

Aussi disponible en version numérique:

ePub_25

Les écrits à caractère autobiographique sont extrêmement rares dans l’oeuvre du philosophe de l’École de Francfort, et d’autant plus précieux. Adorno s’y révèle, dans tous les sens du mot. Il y parle de musique, de son adolescence, de ses rencontres. Il multiplie les anecdotes à valeur sociologique. Et surtout, ces souvenirs sont littéralement incarnés car spécifiquemet reliés à un lieu. Amorbach, c’est le nom d’une ville d’Allemagne et aussi celui d’une abbaye bénédictine. Petite ville qui, par un phénomène de miroir inversé, permet à l’auteur de parler de l’Amérique, de la standardisation et, là aussi, d’industrie culturelle. L’on saisit mieux à la lecture de ces textes la genèse d’une philosophie de la radicalité.

AUTEUR(S)

Philosophe, sociologue et musicologue allemand, Theodor W. Adorno (1903-1969) soutient en 1923 une thèse sur Husserl à l’université de Francfort puis devient l’élève à Vienne du musicien Alban Berg. En 1938, il rejoint Horkheimer à l’Institut de recherche sociale de New York. De retour en Allemagne en 1949, il enchaîne les publications sur la musique et, plus largement, sur la consommation culturelle à l’ère indusrielle. Il laisse inachevée sa Théorie esthétique, parue à titre posthume, en 1970.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.