De la représentation à la manifestation [version originale digitale]
De la représentation à la manifestation [version originale digitale]
Groupes de pression et enjeux politiques au Québec, XIXe et XXe siècles
Savard, Stéphane  
Boivin, Jérôme  
  • Éditeur : Septentrion
  • Collection : Septentrion
  • EAN : 9782896648795
  • Code Dimedia : 000137231
  • Format : Livre numérique EPUB
  • Thème(s) : GÉOGRAPHIE & TOURISME, SCIENCES HUMAINES & SOCIALES
  • Sujet(s) : Engagement / Citoyenneté, Histoire - Québec / Canada, Politique, Politique - Québec / Canada, Québec
  • Prix : 29,99 $
  • Paru le 30 septembre 2014
  • Plus d'informations...
EAN: 9782896648795

Aussi disponible en version numérique:

pdf_25

Les groupes de pression, couramment appelés lobbys, forment une catégorie d’acteurs politiques que les citoyens ne peuvent ignorer, comme en témoignent les nombreuses mesures législatives prises à leur égard depuis plus d’une vingtaine d’années. Contribuant à transformer la culture politique canadienne et québécoise, plus particulièrement dans les années 1960 et 1970, les champs d’action et domaines d’activités de ces derniers peuvent devenir de stimulants objets d’histoire, comme les groupes environnementalistes (dont la Société pour Vaincre la pollution), les groupes reliés au monde de la santé (dont la Fédération des médecins spécialistes du Québec et Diabète-Québec) et les groupes nationalistes (dont le Mouvement Québec français).
 
Cet ouvrage collectif est, au Québec, l’un des rares à placer l’objet des groupes de pression au coeur d’une analyse historienne. En plus de présenter les plus récentes réflexions conceptuelles au sujet de la notion de « groupes de pression » dans l’histoire du Québec contemporain, l’ouvrage propose une quinzaine d’études de cas qui mettent en lumière aussi bien la diversité des raisons d’être et façons de faire des groupes de pression observés, que la transformation de leur inscription dans les champs social et politique. 

AUTEUR(S)

Stéphane Savard est professeur régulier au Département d’histoire de l’UQAM et membre du Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie (CIRST). Il se spécialise en histoire politique du Québec/Canada au xxe siècle. Il est l’auteur du livre Hydro-Québec et l’État québécois, 1944-2005 paru chez Septentrion en 2013.

Jérôme Boivin est candidat au doctorat en histoire à l’Université Laval. S’intéressant au rôle de l’État en santé publique, ses recherches actuelles portent sur le diabète comme problème politique au Québec depuis le milieu du xxe siècle jusqu’à nos jours.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.