Vol de l'ange (Le)
Vol de l'ange (Le)
Poliquin, Daniel  
  • Éditeur : Boréal
  • Collection : Littérature
  • EAN : 9782764643204
  • Code Dimedia : 000129772
  • Format : Livre numérique EPUB
  • Thème(s) : GÉOGRAPHIE & TOURISME, LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI
  • Sujet(s) : Acadie, Littérature québécoise, Roman historique
  • Prix : 15,99 $
  • Paru le 4 mars 2014
  • Plus d'informations...
EAN: 9782764643204

Aussi disponible en version numérique:

pdf_25

Au Canada, contrée hivernale s’il en est, on appelle le « vol de l’ange » cet instant où marcheurs ou patineurs, ayant tout à coup perdu pied sur la glace, se mettent à battre des bras pour recouvrer l’équilibre. Gigue involontaire qui suscite l’admiration si l’on arrive à reprendre pied; risées humiliantes et injustes si l’on tombe. On me dira que l’expression n’est pas très répandue, et pour cause : c’est moi qui l’ai inventée. Tout comme l’essentiel de ce roman.

Ce qu’il y a d’authentique ici, en revanche, c’est le rituel de la mise aux enchères des enfants et des âgés qui se pratiquait au Nouveau-Brunswick de 1875 à 1925, dans ces eaux-là. Cette tradition, inhumaine à première vue, avait du bon, paraît-il : les démunis, orphelins ou vieillards, évitaient  ainsi l’orphelinat ou l’hospice, lieux peu recommandables à l’époque, et trouvaient un toit et du travail ; pour leur part, les fermiers y gagnaient une main-d’oeuvre bon marché. D. P.

À partir de cette prémisse historique, Daniel Poliquin tisse un roman qui est une joyeuse méditation sur l’identité et sur le suprême voyage que constitue l’existence. Une traversée picaresque de l’Acadie d’autrefois, en compagnie d’un protagoniste au charme irrésistible, un orphelin mis aux enchères et qui se retrouve dans la même situation à la fin de sa vie.

Ce que la critique a dit de son précédent roman La Kermesse :
L’auteur a un talent fou pour créer des personnages complexes et nous révéler ce qu’ils dissimulent. La plume enjouée, le jeu des flash-back, l’alternance des voix et des registres relèvent de la prouesse littéraire. Mais c’est sans doute l’émotion constante et l’humour pétillant qui font le principal attrait de ce roman. - Suzanne Giguère, Le Devoir

AUTEUR(S)

Daniel Poliquin est né à Ottawa. Il est romancier (La Côte de sable, 1990, L’Écureuil noir, 1994, L’Homme de paille, prix Trillium 1998, La Kermesse, 2006), essayiste (Le Roman colonial, 2002, René Lévesque, 2009) et traducteur. Il partage son temps entre Ottawa et la Nouvelle-Écosse.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.