Une brève histoire des Indiens au Canada
Une brève histoire des Indiens au Canada
King, Thomas  
Saint-Martin, Lori e.a. (Traduit par) 
  • Éditeur : Boréal
  • Collection : Littérature
  • EAN : 9782764642603
  • Code Dimedia : 000128719
  • Format : Livre numérique EPUB
  • Thème(s) : LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI
  • Sujet(s) : Littérature autochtone, Littérature canadienne, Nouvelles, Science-fiction / Fantastique
  • Prix : 18,99 $
  • Paru le 18 février 2014
  • Plus d'informations...
EAN: 9782764642603

Aussi disponible en version numérique:

pdf_25

Traduit de l’anglais (Canada) par Lori Saint-Martin et Paul Gagné
 
À Toronto, une volée d’Indiens en pleine migration se frappent contre les gratteciel de Bay Street et retombent sur le pavé, comme autant d’oiseaux assommés, pour le plus grand étonnement des hommes d’affaires de passage. Heureusement que deux employés de la ville, Bill et Rudy, sont là pour les étiqueter et les relâcher dans la nature, après les avoir soignés.
 
Un bébé blanc arrivé par erreur par la poste est offert comme premier prix au bingo hebdomadaire dans une réserve indienne, même si la plupart des joueurs préféreraient remporter le deuxième prix, qui est une camionnette.
 
Voici quelques-unes des situations qu’on trouve dans ce recueil de Thomas King, qui y donne libre cours à la mordante ironie caractérisant son oeuvre. Ces vingt nouvelles sont autant de pavés jetés dans la mare des bons sentiments et des conceptions préfabriquées touchant les Autochtones. Elles sont surtout de délicieux morceaux de fiction, où l’intelligence du propos le dispute à la malice du conteur.

AUTEUR(S)

Thomas King est l’un des plus importants intellectuels issus des Premières Nations au Canada. Depuis un demi-siècle, il milite pour différentes causes touchant les droits des Indiens, tout en enseignant la littérature autochtone dans des universités canadiennes et américaines. Il est l’auteur d’essais, de nouvelles et de romans, dont Medicine River (Albin Michel, 1997) et L’Herbe verte, l’eau vive (« Boréal compact », 2011). Il est lauréat du Prix du Gouverneur général, du prix Trillium et du Commonwealth Book Prize.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.