Éco-urbanisme
Éco-urbanisme
Défis planétaires, solutions urbaines
Haëntjens, Jean  
Lemoine, Stéphanie  
  • Éditeur : Écosociété
  • Collection : Guides pratiques
  • EAN : 9782897192136
  • Code Dimedia : B0006875
  • Format : Broché
  • Thème(s) : BEAUX-ARTS, NATURE, ANIMAUX & ÉCOLOGIE
  • Sujet(s) : Architecture / Urbanisme, Écologie / Environnement
  • Pages : 120
  • Prix : 29,00 $
  • Paru le 14 septembre 2015
  • Plus d'informations...
EAN: 9782897192136

Aussi disponible en version numérique:

pdf_25

Urbanisation fulgurante, polarisation des richesses, fractures sociales, hausse de la consommation énergétique et des GES, diversification des modes de vie... Depuis quelques années, l’organisation des villes s’est imposée comme une clé pour relever les principaux défis économiques, sociaux et écologiques de notre temps.
Longtemps considérées comme des sources de problèmes, les villes sont aujourd’hui de retour sur le devant de la scène politique et sont devenues les lieux où s’inventent toutes les solutions: des nouveaux modèles économiques (circulaire, collaboratif, résiliente...) aux nouveaux systèmes énergétiques (solaire, méthanisation, géothermie..), en passant par des nouveaux modes de mobilité (transports collectifs, voiture électrique, vélos...), des nouvelles formes culturelles (art urbain, festivals, événements...) et des nouvelles approches de la démocratie (participation citoyenne, psychanalyse urbaine, cité wiki...).
L’éco-urbanisme est cette approche qui vise à donner à toutes ces initiatives la cohérence qui leur manquait. Pour illustrer leur propos, Jean Haëntjens et Stéphanie Lemoine explorent plusieurs des exemples concrets qui, aux quatre coins de la planète, préfigurent les villes de demain.
« Nous avons cherché à montrer que cette mutation laissait le champ libre à de nombreux possibles et que nous en étions tous acteurs. Ce sont en effet nos milliards de décisions individuelles et quotidiennes qui, pour une grande part, fabriqueront les villes de demain. Pour déclencher des changements durables, elles devront être fédérées à des échelles politiques correspondant aux problèmes qu’il s’agit de résoudre – quelques dizaines d’habitants pour un jardin collectif, quelques milliers pour un quartier, quelques dizaines ou centaines de milliers pour un système de mobilité performant. » S’il est vrai que la Terre est entrée dans un nouvel âge de son histoire nommé anthropocène, celui-ci pourrait aussi bien être qualifié d’« urbanocène », tant le rôle des villes y sera déterminant. En fait, l’organisation des villes doit désormais être regardée comme une ressource majeure pour l’humanité. Une ressource qui pourrait prendre, au XXIe siècle, une place aussi importante que celle du pétrole au XXe siècle et celle de la terre agricole dans les sociétés pré-industrielles.

AUTEUR(S)

Jean Haëntjens est économiste et urbaniste. Conseiller en stratégies urbaines auprès de villes, d’administrations, d’entreprises, de « laboratoires d’idées » et d’universités, il est l’auteur de Les villes au secours de l’État (FYP, 2014), La ville frugale, (FYP, 2011), Urbatopies (L’Aube, 2010), et Le pouvoir des villes (L’Aube, 2008).
 
Stéphanie Lemoine enseigne l’histoire de l’art urbain à La Sorbonne et anime un site web sur les innovations urbaines. Elle a coécrit Vers un nouveau mode de ville (Éditions Alternatives, 2013) et est l’auteure de L’art urbain, du graffiti au street art (Gallimard, 2012), Artivisme (2010) et In situ (2005).
 




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.