Barbarie intérieure (La) [nouvelle édition]
Barbarie intérieure (La) [nouvelle édition]
Essai sur l'immonde moderne
Mattéi, Jean-François  
  • Éditeur : Presses Universitaires France
  • Collection : Quadrige Essais-débats
  • EAN : 9782130652014
  • Code Dimedia : B0005272
  • Format : Poche
  • Thème(s) : SCIENCES HUMAINES & SOCIALES
  • Sujet(s) : Philosophie
  • Pages : 352
  • Prix : 35,95 $
  • Paru le 29 juin 2015
  • Plus d'informations...
EAN: 9782130652014

Quelle barbarie pour le monde moderne ?

« Nietzsche dénonçait en 1887 les excitants qui ravageaient son temps : erotica, socialistica, pathologica. On y reconnaîtra les trois métamorphoses d’une même tendance à la régression : barbarica. La barbarie éternelle c’est l’informe, le matériau brut, la désolation qui crie la victoire du désert. Les Anciens avaient rejeté le barbare aux confins de la civilisation, les Modernes ont choisi une stratégie plus subtile : pour la dissoudre, la Raison a intégré la barbarie au fond d’elle-même. En se coupant de la transcendance du sens, le sujet contemporain a engendré les formes de fragmentation psychologique et sociale les plus aberrantes. Les effets de barbarie se manifestent par la dissolution de l’homme, l’effondrement de l’éducation, la destruction de la culture et l’abolition du politique. Cette barbarie intérieure signe la faillite de l’universel dans l’avènement de “l’im-monde” moderne.

Et s’il n’y a plus de déserts comme le regrettait Camus, c’est que le désert a délaissé les horizons lointains pour assécher la civilisation en ce qu’elle a de plus proche. Le désert est aujourd’hui au coeur de la cité parce que la barbarie est au coeur de la civilisation. »

AUTEUR(S)

Jean-François Mattéi (1941-2014) était membre de l’Institut universitaire et professeur à l’université de Nice Sophia Antipolis. Il a dirigé la publication, aux Puf, des tomes 3 et 4 de l’Encyclopédie philosophique universelle et a publié de nombreux ouvrages dont Platon et le miroir du mythe, Pythagore et les pythagoriciens et L’ordre du monde. Platon, Nietzsche, Heidegger.

Table des matières

Introduction – Le jardin d’Épicure
1. Les miroirs de la modernité
2. Les jardins de la civilité
3. L’autodestruction de la raison
4. Critique de la raison critique
5. Les deux barbaries

Chapitre premier – La Grèce et la barbarie
1. Le mythe
2. La langue
3. La poésie
4. L’histoire
5. La philosophie

Chapitre II – L’Europe et la barbarie
1. La reconnaissance grecque de la barbarie
2. Rome et les deux barbaries
3. L’instauration romaine de l’humanisme
4. La découverte de l’homme intérieur
5. L’intériorité de la barbarie

Chapitre III – La barbarie du sujet
1. L’homme intérieur
2. L’autoproduction du sujet
3. La complainte des hommes creux
4. L’autodestruction du sujet
5. L’éclair de la transcendance

Chapitre IV – La barbarie de l’éducation
1. La faillite de l’éducation moderne
2. La pédagogie procédurale
3. L’enfermement du sujet
4. L’ouverture de la skholé
5. L’école et la société

Chapitre V – La barbarie de la culture
1. La culture de masse
2. La destruction de la colonne
3. Le monde et la culture
4. La culture et l’immonde
5. Anything goes

Chapitre VI – La barbarie de la politique
1. La vanitas démocratique
2. La feritas totalitaire
3. L’ « être-rivé du sujet »
4. Les effets de barbarie
5. Le nain bossu

Conclusion – Le désert des barbares
Bibliographie
Index nominum




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.