Nations obscures (Les)
Nations obscures (Les)
Une histoire populaire du tiers monde
Prashad, Vijay  
Champagne, Marianne (Traduit par) 
  • Éditeur : Écosociété
  • Collection : Hors-collection
  • EAN : 9782923165608
  • Code Dimedia : 75590060
  • Format : Broché
  • Thème(s) : GÉOGRAPHIE & TOURISME, SCIENCES HUMAINES & SOCIALES
  • Sujet(s) : Asie, Inde, Politique
  • Pages : 360
  • Prix : 28,00 $
  • Paru le 18 janvier 2010
  • Plus d'informations...
EAN: 9782923165608

Enfin traduite en français, Les nations obscures est une oeuvre majeure du jeune auteur Vijay Prashad, relatant l’histoire fascinante et peu connue du tiers-monde. Rédigé par un historien mondialement reconnu, cet éminent essai frappe autant par la somme impressionnante des informations rassemblées que par la richesse de ses analyses.



Qui sont ces nations obscures qui, au lendemain de la seconde guerre mondiale, tentent de parler d’une seule voix pour se dissocier des sphères d’influence américaine et soviétique ? Lorsque les anciens États colonisés se réunissent à la conférence de Bandung, en 1955, ils portent un projet dont le ciment devait être la liberté, l’égalité, la non-violence et l’anti-impérialisme. Les Nehru, Sukarno, U Nu et Nasser réclamaient une place pour le tiers-monde en créant le mouvement des non-alignés.



Vijay Prashad retrace et analyse le projet politique du tiers-monde depuis les années 1920, une histoire méconnue qu’il explore avec rigueur, précision, mais surtout avec un regard novateur. Il dresse un portrait complet de l’élan extraordinaire des idées du tiers-monde, des écueils de ce projet et enfin de sa mise à mort. De La Paz au Caire en passant par Abuja et Bali, Prashad livre des pages passionnantes d’histoires oubliées des nations obscures d’Afrique, d’Amérique du Sud ou d’Asie, et de leurs figures politiques et intellectuelles.



À sa création, le mouvement des non-alignés lutte contre le colonialisme et promeur la liberté, le changement social et la coopération économique. Le projet tiers-mondiste foisonne d’idées et d’élans libérateurs mais la construction des nations obscures se fait souvent sans réelle démocratie populaire. L’État s’embourbe dans un bureaucratisme et dans le parti unique, décourageant et opprimant une population qui s’était mobilisée pour arracher son indépendance. Inspirées par les idéologies communistes, les nations obscures mettent souvent en place un socialisme précipité qui devient rapidement non-démocratique et autoritaire. Ou encore, elles subissent les affres de coups d’État soutenus pour la plupart par les États-Unis.



Pour Prashad, le projet tiers-mondiste a littéralement été assassiné à partir du moment où les nations obscures ont plié devant les préceptes de la globalisation. La crise de la dette gangrène les nations obscures qui ont abandonné leur souveraineté économique au profit des transnationales.



Les nations obscures se lit avidement, tant ses pages regorgent d’histoires et d’analyses éclairantes et passionnantes, nous livrant une histoire des relations internationales sous un angle rarement étudié. Cet essai est sans conteste appelé à devenir une référence, un incontournable pour qui veut comprendre les grands enjeux internationaux.

AUTEUR(S)

VIJAY PRASHAD est un auteur américain d’origine indienne. Directeur des études internationales au Trinity College (Connecticut), il a également publié Karma of Brown Folk (2000) et Everybody Was Kung Fu Fighting (2001). Le titre original, The Darker Nations: A People’s History of the Third World a été publié chez The New Press dans la collection People’s history, sous la direction d’Howard Zinn.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.