Devoirs (Les)
Devoirs (Les)
Cicéron  
  • Éditeur : Belles Lettres (Les)
  • Collection : Classiques en poche - bil. (#113)
  • EAN : 9782251802299
  • Code Dimedia : 63080229
  • Format : Poche
  • Thème(s) : LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI, SCIENCES HUMAINES & SOCIALES
  • Sujet(s) : Philosophie, Texte ancien / Grèce antique
  • Pages : 526
  • Prix : 27,95 $
  • Paru le 22 avril 2014
  • Plus d'informations...
EAN: 9782251802299

Véritable classique de la philosophie antique, le traité Des devoirs explore les conditions d'une vie fondée sur l’honnête (la moralité), qui est en même temps l’utile, pour permettre à l’homme de s’accomplir et comme individu et comme membre de la société.

Dans le traité Des devoirs, adressé à son fils à la fin de l'année 44 av. J.-C., Cicéron adapte et poursuit l’oeuvre consacrée par le philosophe stoïcien Panétius (IIe siècle av. J.-C.) à la question du « devoir », c’est-à-dire de l’action appropriée (officium en latin). Il s’agit de déterminer les formes que revêt l’action morale, qui, parfaite chez le sage, ne laisse cependant pas d’être conforme à la droite raison chez l’aspirant à la sagesse. Or c’est bien un tel aspirant que se propose de guider Cicéron, qui, sans rejeter, certes, l’idéal stoïcien, s’intéresse bien davantage à la réalité concrète du « progressant », qui est au sage ce qu’est déjà l’esquisse au tableau achevé. Le premier livre explore le concept d’honestum (l’honnête, critère de l’action morale), qui donne à l’éthique la priorité sur l’esthétique. L’honnête se décline suivant quatre vertus cardinales, dont la principale est la justice, et qui portent toutes la marque du convenable, c’est-à-dire de leur conformité avec la droite raison. Ensuite, au livre II, Cicéron examine le concept d’utile, qu’il confronte enfin, dans le livre III, avec l’honnête. Il y défend alors énergiquement la thèse selon laquelle on ne doit jamais tenir pour utile ce qui n’est pas honnête, car c’est en vérité l’honnête seul qui, tout bien considéré, est véritablement utile.

AUTEUR(S)

Stéphane Mercier est belge et né en 1982 ; formé à l’Université Catholique de Louvain, il a consacré à la pensée de Cicéron les sa thèse de Doctorat en philosophie en 2010. Il est l’auteur de Gilles de Rome : Théorèmes sur l’être et l’essence (Les Belles Lettres, Paris, 2011).




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.