Une maison dans les nuages
Une maison dans les nuages
Laurence, Margaret  
Fortier, Dominique (Traduit par) 
  • Éditeur : Alto
  • Collection : Hors-collection
  • EAN : 9782896940288
  • Code Dimedia : 33040123
  • Format : Livre numérique EPUB
  • Thème(s) : LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI
  • Sujet(s) : Biographie / Récit biogra., Littérature - Divers, Littérature canadienne, Récit de voyage
  • Pages : 384
  • Prix : 13,99 $
  • Paru le 12 juin 2012
  • Plus d'informations...
EAN: 9782896940288

Aussi disponible en version numérique:

pdf_25

Se pourrait-il qu’elles soient vraies, les légendes de créatures fabuleuses telles que les minotaures et les sirènes ? Y aura-t-il des éléphants vieux comme des forêts, des paons blancs à crête d’azur, des oiseaux aux yeux d’escarboucle aussi chamarrés que les oiseaux peints dans les tombeaux des pharaons, des singes bouffons, de grands félins sombres et secrets comme Bastet, des hommes qui se métamorphosent en léopards en un claquement de griffes?
 
Porté par une langue somptueuse et évocatrice, ce récit, traduit et présenté par Dominique Fortier (Du bon usage des étoiles), relate le séjour de Margaret Laurence et de son mari Jack en Somalie dans les années 50. La parution d’Une maison dans les nuages reflète la volonté d’Alto de faire (re)découvrir des textes immortels et surtout, toujours résolument modernes du patrimoine littéraire canadien.

AUTEUR(S)

Margaret Laurence est née en 1926 à Neepawa. Elle perd ses parents  très jeune et est élevé par sa tante et son grand-père. Après ses études d’art, elle quitte le Canada pour de longs séjours à l’étranger notamment en Angleterre et en Afrique où son mari travaille comme ingénieur. Après sa rupture, elle revient s’installer au Manitoba avec ses deux enfants dans les années 60.

Ses livres et notamment son cycle de Manawaka lui ont valu deux prix littéraires du Gouverneur Général pour L’ange de pierre et Les Devins, ainsi que deux adaptations cinématographiques. Bien qu’elle reçoive une grande reconnaissance publique et critique et que son œuvre est étudiée dans le milieu scolaire, l’auteure devra se battre toute sa vie contre la censure. Cette grande dame des lettres canadiennes met fin à ses jours le 5 janvier 1987 après avoir appris, quelques mois plus tôt, qu’elle souffrait d’un cancer incurable. Encore aujourd’hui, Margaret Laurence demeure l’écrivaine la plus lue au Canada. Elle a exercé une profonde influence sur des écrivains majeurs tels Robertson Davies, Alice Munro et Margaret Atwood.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.