Jamais je ne t'oublierai
Jamais je ne t'oublierai
Toews, Miriam  
Gagné, Paul  
Saint-Martin, Lori (Traduit par) 
  • Éditeur : Boréal
  • Collection : Littérature
  • EAN : 9782764621448
  • Code Dimedia : 20052144
  • Format : Broché
  • Thème(s) : ART DE VIVRE & VIE PRATIQUE, LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI, SANTÉ & PSYCHOLOGIE
  • Sujet(s) : Biographie / Récit biogra., Deuil / Mort, Handicaps, Littérature - Divers, Littérature canadienne
  • Pages : 272
  • Prix : 25,95 $
  • Paru le 4 février 2013
  • Plus d'informations...
EAN: 9782764621448

« Rien accompli. »
Je ne sais pas ce que mon père voulait dire quand il a prononcé ces mots. La veille du jour où il s’est enlevé la vie, je lui avais demandé à quoi il pensait, et c’est ce qu’il m’avait répondu. Deux mots désespérés, dits à voix basse par un homme qui croyait avoir échoué sur tous les plans. Dans ce livre, je veux tenter de lui prouver qu’il se trompait.
 
Un beau matin, Mel Toews a mis son manteau et son chapeau, prêt à mourir. Ses pas l’ont mené hors de la ville. Mari et père attentionné, d’une foi exemplaire pour la communauté mennonite, instituteur jouissant d’une extraordinaire popularité auprès de ses élèves, il n’arrivait plus à affronter les abîmes du trouble bipolaire. Sa fille, Miriam, a voulu raconter la vie de Mel exactement comme elle croit qu’il l’aurait fait, en parlant en son nom, et en livre un récit qui marie élégance et profondeur.
 
« Une oeuvre profondément touchante. Il s’agit d’un document qui s’adresse aux vivants, et dont les vertus sont beaucoup plus que littéraires. C’est vers la guérison que nous mène ce livre imbu de compassion, d’humanité et d’une juste colère. » — Moira Farr, The Globe and Mail

AUTEUR(S)

Miriam Toews  est l’auteur de recueils de nouvelles et de romans, dont, en traduction française chez Boréal, Drôle de tendresse (2005, Prix du Gouverneur général pour la fiction en langue anglaise), Les Troutman volants (2009) et Irma Voth (2011). Elle vit à Toronto.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.