Adolescence et idéal démocratique
Adolescence et idéal démocratique
Accueillir les jeunes des quartiers populaires
Bordet, Joëlle  
Gutton, Philippe  
Tisseron, Serge  
  • Éditeur : In Press
  • Collection : Ouvertures psy
  • EAN : 9782848353036
  • Code Dimedia : 19380303
  • Format : Broché
  • Thème(s) : SANTÉ & PSYCHOLOGIE, SCIENCES HUMAINES & SOCIALES
  • Sujet(s) : Adolescence, Politique, Psychologie enfants / ados, Sociologie / Anthropologie
  • Pages : 336
  • Prix : 37,95 $
  • Paru le 1 décembre 2014
  • Plus d'informations...
EAN: 9782848353036

L’adolescence est l’âge où se construit le sujet. Elle est en soi un acte créateur. C’est à cet âge que l’ouverture à la démocratie peut surgir et prendre tout son sens pour la construction du jeune adulte en devenir.
 
Implication dans la vie de la Cité, engagement militant, politique, place dans la société et dans la collectivité… l’adolescence est construction de soi. Mais au lieu de cet émerveillement, c’est bien souvent amertume et désillusion que connaissent aujourd’hui les adolescents : on ne les entend pas, on ne les écoute pas. Les jeunes « des quartiers populaires » sont plus que d’autres porteurs de cette désillusion. Victimisation, renoncement, ou bien révolte, actes héroïques, ou encore conformisme… leur créativité adolescente est empêchée et ils y répondent par des stéréotypes.
 
Stéréotypes qui provoquent préjugés et rejet… Ces jeunes des cités sont paradigmatiques de toute la jeunesse et de sa difficulté à trouver sa place au sein de nos démocraties.
 
Psycho-sociologue, anthropologue Joëlle Bordet travaille depuis des années auprès des jeunes des quartiers populaires. Psychiatre, psychanalyste, professeur des universités, Philippe Gutton dirige depuis 30 ans la revue Adolescence. Ensemble, ils ont choisi de déconstruire stéréotypes et préjugés, de « ré-enchanter » l’inspiration démocratique. De leur rencontre exigeante, engagée est né cet ouvrage.
 
L’idéal de lien est un attribut principal de l’idéal de tout adolescent. C’est de lui que surgit l’idéal démocratique, l’espérance « à vivre ensemble ». Mais pour y accéder, il faut que l’adolescent rencontre de la démocratie autour de lui. Joëlle Bordet et Philippe Gutton nous montrent à travers des dizaines d’exemples concrets comment faire naître ou renaître de l’émerveillement démocratique, porté par des adultes. Sur le terrain, dans les quartiers, des témoins-interprètes accueillent cette inspiration démocratique. Véritables « passeurs de démocratie » ils inventent de nouvelles voies d’accès à la démocratie. Ce livre leur donne la parole. Il ouvre même au-delà de l’Hexagone en laissant la parole à des témoins interprètes de 7 pays (Israël ; Palestine ; Russie, Ukraine ; Sénégal ; Italie ; Brésil).
 
La démocratie de demain dépend de la façon dont les jeunes construisent leur adolescence. Cet ouvrage engagé, novateur, puissant, nous montre des voies pour transformer les impasses en ouvertures créatrices.

AUTEUR(S)

Joëlle Bordet est psychosociologue au Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) depuis 1989. Elle a, depuis 1994, développé un travail sur les politiques publiques relatives aux jeunes des quartiers populaires, pour créer des alternatives aux approches sécuritaires, et a créé un réseau de recherches-actions international nommé « Jeunes, inégalités et périphéries » dont les participants sont contributeurs à cet ouvrage. Elle s’intéresse aux modes d’accompagnement vers l’autonomie des adolescents dans les quartiers d’habitat social, en particulier les plus marginalisés, aux prises avec la plus grande exclusion. Elle est l’auteur de Les « jeunes de la cité », Paris, PUF, coll. « Le sociologue », 1998 ; Oui à une société avec les jeunes des cités ! Sortir de la spirale sécuritaire, Paris, Les Éditions de l’Atelier, 2007.
 
Philippe Gutton est psychiatre, psychanalyste, professeur des Universités, directeur de la revue Adolescence. Auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels : Le pubertaire (PUF, 1991) ; Adolescens (PUF, 1996) ; Psychothérapie et adolescence (PUF, 2000) ; Violence et adolescence (In Press, 2002). En parutions récentes : Le génie adolescent (Odile Jacob, 2008) ; La chambre des amants. La mère. Le père. Lʼenfant (Odile Jacob, 2011).
 
Serge Tisseron est psychiatre et psychanalyste, docteur en psychologie habilité à diriger des thèses (HDR) à l’Université Paris Ouest. Il a publié une trentaine d’essais personnels, notamment sur les secrets de famille et le rapport aux technologies numériques. Derniers ouvrages parus : Rêver, fantasmer, virtualiser, du virtuel psychique au virtuel numérique (Dunod, 2012) et Fragments d’une psychanalyse empathique (Albin Michel, 2013).




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.