Destitution des intellectuels (La)
Destitution des intellectuels (La)
Zarka, Yves Charles  
  • Éditeur : Presses Universitaires France
  • Collection : Intervention philosophique
  • EAN : 9782130584179
  • Code Dimedia : 16058417
  • Format : Broché
  • Thème(s) : SCIENCES HUMAINES & SOCIALES
  • Sujet(s) : Philosophie
  • Pages : 240
  • Prix : 40,95 $
  • Paru le 18 octobre 2010
  • Plus d'informations...
EAN: 9782130584179

Il fut un temps où l’intellectuel était un écrivain, un savant ou un philosophe qui intervenait dans les affaires de la cité, au nom d’une autorité morale fondée sur une œuvre importante, pour rappeler ses concitoyens ou le pouvoir à leurs responsabilités. D’Émile Zola à Michel Foucault, en passant par Albert Camus et Jean-Paul Sartre, et quelles que soient leurs dissensions sur le rôle de l’intellectuel, tous correspondaient à ce modèle.

L’œuvre est remplacée par la puissance des médias et en particulier de la télévision sur les plans de la politique, de la communication et du divertissement, mais aussi sur le plan intellectuel. L’apparence, la semblance, la mimique sont devenues des clés pour entrer sur la scène publique. L’essentiel n’est plus de faire une œuvre, mais de faire croire qu’on en a une. Les intellectuels sont ainsi devenus à leur tour des people comme les autres et n’ont pu s’emparer de l’espace public qu’avec la complicité de ceux qui avaient pour fonction de l’organiser : les journalistes. Ceux-ci sont devenus les voies de passage obligées et des instances d’accréditation des œuvres et de statuts.

Les intellectuels sont ainsi devenus à leur tour des people comme les autres. Ils fonctionnent selon la loi générale de la « peoplisation » : plus on vous entend, plus on vous voit, plus vous êtes célèbre, plus vous êtes célébré, plus vous êtes un grand écrivain, un grand savant, un grand philosophe. Et ceux qui refusent de se conformer à cette logique de la « peoplisation » se retirent silencieusement : ils enseignent, écrivent, cherchent ou font autre chose en cercles restreints et interviennent parfois dans la cité, mais localement, loin des grands prédateurs de l’espace public médiatique.



AUTEUR(S)

Yves-Charles Zarka est professeur de philosophie politique à l’Université Paris V René Descartes. Fondateur et directeur de la revue Cités. Il est également directeur des collections « Intervention philosophique » et « Débats philosophiques » aux PUF et auteur de nombreux ouvrages.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.