Mouron des champs
Mouron des champs
Voyer, Marie-Hélène  
  • Éditeur : Peuplade (La)
  • Collection : Hors-collection
  • EAN : 9782925141150
  • Code Dimedia : 000224168
  • Format : Broché
  • Thème(s) : LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI, SCIENCES HUMAINES & SOCIALES
  • Sujet(s) : Femmes / Féminisme, Littérature québécoise, Poésie
  • Pages : 216
  • Prix : 21,95 $
  • Paru le 21 mars 2022
  • Plus d'informations...
EAN: 9782925141150

Aussi disponible en version numérique:

pdf_25

Un fort souffle d’amour pour des générations de femmes oubliées

Mouron des champs dit l’histoire de vies dures et empêtrées, de destinées de filles de fermiers, de pauvresses du bout du rang, de mères travailleuses infatigables aux désirs corsetés. Revitalisant brillamment le vocabulaire des parlers populaires, Marie-Hélène Voyer fouille les lieux de vie familiaux où se resserrent l’emprise de la domesticité et la violence de la contention. Cette poésie profonde et tassée comme un pain de mie porte la voix des mortes et met en lumière les encagements du passé.

Mouron des champs, suivi de l’essai Ce peu qui nous fonde, est l’occasion pour la poète de revenir sur la disparition de sa mère, cette femme de cendre qui s’effondre, sur les ombres qui planent depuis l’enfance et sur l’affranchissement que permet l’écriture.

Un souffle d’amour pour apprendre à vivre.

il me faudrait tracer l’histoire / de mes vieilles vivantes / toutes leurs vies raboutées / elles et moi raccommodées / dans un livre / d’amertumes rieuses / et de joies sombres

AUTEUR(S)

Née au Québec en 1982, Marie-Hélène Voyer enseigne la littérature. Poète et essayiste, se décrivant elle-même comme une hantée sereine, elle mène ses chantiers d’écriture autour des thèmes de la ruine, du territoire et de l’inquiétude. Elle a publié Expo habitat à La Peuplade en 2018. Mouron des champs est son quatrième livre.

Extrait

Je veux pouvoir toujours dire nous.
Tout est là.
Nous sommes infusées d’espoirs inédits.
Nos corps sont multiples, ordinaires et fiers.
Nos vies se nourrissent d’images élémentaires.
Nous habitons une joie intacte.
Nous cueillons des fruits rouges pour qu’on les avale.
Nous voulons vivre justes.
Nous refusons d’abandonner d’autres corps à la famine du monde.
Nous faisons naître des formes de la multiplicité qui nous façonne.
Nous faisons naître des images de nos soifs désirantes.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.