Marie Calumet
Marie Calumet
Girard, Rodolphe  
  • Éditeur : Quartanier (Le)
  • Collection : Écho Roman (#34)
  • EAN : 9782896985746
  • Code Dimedia : 000217844
  • Format : Poche
  • Thème(s) : LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI, SCIENCES HUMAINES & SOCIALES
  • Sujet(s) : Histoire - Québec / Canada, Littérature québécoise
  • Pages : 304
  • Prix : 13,95 $
  • Paru le 9 août 2021
  • Plus d'informations...
EAN: 9782896985746

Aussi disponible en version numérique:

pdf_25ePub_25

Réédition en poche de la version originale non censurée de Marie Calumet.
 
Le 28 juin 1860, Marie Calumet arrive à Saint-Ildefonse pour remettre de l’ordre dans les affaires du curé Flavel. Ses qualités de ménagère et, bien vite, d’administratrice de la paroisse lui attirent l’amour du bedeau et de l’homme engagé du curé, duo d’idiots qui se livrent une lutte homérique pour conquérir son cœur. Quant à Suzon, la nièce du curé, elle rêve des libertés dont elle pourrait jouir si elle était un homme, or son éveil sentimental se bute à la véhémence des interdits religieux, révélant les mœurs d’une époque asphyxiante et l’emprise du clergé sur la vie intime.
 
Roman paysan comique issu d’une chanson populaire, satire sociale rabelaisienne, Marie Calumet apporte en 1904 une bouffée d’air frais à une littérature nationale qui sent le renfermé et n’a de cesse d’idéaliser une paysannerie dévote et sans relief. Mais l’archevêque de Montréal ne l’entend pas ainsi et met aussitôt le livre à l’Index. Il faut attendre quarante-deux ans avant qu’en 1946 ne reparaisse le roman – dans une version censurée, qui deviendra le texte de référence aux dépens de l’originale.
 
La présente édition restitue enfin la version de 1904 et redonne accès à une œuvre qu’on commente depuis plus d’un siècle sans l’avoir vraiment lue.
 
Édition, postface et chronologie par Jean-Philippe Chabot.
 

AUTEUR(S)

Rodolphe Girard naît en 1879 à Trois-Rivières. Formé à l’Académie commerciale catholique et au Petit Séminaire de Montréal, il est journaliste à La Presse quand éclate le scandale entourant la publication de Marie Calumet, son troisième livre. Alors congédié, Girard s’exile à Ottawa, où il devient tour à tour directeur du journal Le Temps, traducteur à la Chambre des communes et militaire, vétéran de la Grande Guerre. Il meurt en 1956 à Richelieu après avoir donné trois romans, près d’une dizaine de pièces de théâtre et plus de trois cent cinquante contes, parus en recueils et dans les journaux.
 
Jean-Philippe Chabot est né à Lac-Saint-Charles en 1988. En 2017, il a fait paraître au Noroît un livre de poèmes intitulé Comment finissent les arbres et au Quartanier Le livre de bois, son premier roman. Il enseigne la littérature et le français au cégep de Rimouski.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.