Mines de rien
Mines de rien
Chroniques insolentes
Boisclair, Isabelle  
Joubert, Lucie  
Saint-Martin, Lori  
  • Éditeur : Remue-ménage (Du)
  • Collection : Hors-collection
  • EAN : 9782890915046
  • Code Dimedia : 000145071
  • Format : Livre numérique PDF
  • Thème(s) : SCIENCES HUMAINES & SOCIALES
  • Sujet(s) : Femmes / Féminisme, Sociologie / Anthropologie
  • Prix : 8,99 $
  • Paru le 10 mars 2015
  • Plus d'informations...
EAN: 9782890915046

Aussi disponible en version numérique:

ePub_25

La mine, c’est à la fois le crayon, l’expression et le potentiel explosif. Nous disons mines de rien, parce qu’il s’agit de petites choses, ces petits riens souvent passés sous silence, et qui, pourtant, nous minent. 
 
Trois professeures de lettres délaissent les formes académiques pour se donner le plaisir des billets d’humeur, de l’archéologie du quotidien, en solidarité avec toutes celles qui subissent les humiliations invisibles. Têtues, critiques, moqueuses ou graves, elles s’entendent sur un point : si le monde a beaucoup changé, si l’égalité semble à portée de main, le sexisme demeure bien vivace partout.
 
Mines de rien, ce sont trois féministes qui mettent en commun leurs plumes grinçantes pour dépeindre nos travers avec des lunettes pas vraiment roses. Du marketing aux toilettes publiques, en passant par les médias sociaux, la culture du viol, l’instinct maternel ou la masturbation, leurs chroniques s’indignent de l’ordinaire sexiste, et prouvent qu’il est aussi arbitraire qu’anachronique. Ici la conscience aiguë du phallocentrisme n’est pas un poids, mais un moteur. Mieux vaut, paraît-il, en rire. Mieux vaut surtout s’en indigner.

AUTEUR(S)

Lori Saint-Martin est professeure titulaire au Département d’études littéraires de l’UQAM. Elle a publié le roman Les portes closes (Boréal, 2013), des recueils de nouvelles et plusieurs essais, dont Postures viriles. Ce que dit la presse masculine (Remue-ménage, 2011). Avec Paul Gagné, son travail de traductrice lui a valu de nombreux prix dont deux prix du Gouverneur général.

Isabelle Boisclair est professeure en études littéraires et culturelles à l’Université de Sherbrooke. Elle a publié Ouvrir la voix/e (Nota bene, 2004) et a dirigé la publication de deux collectifs au Remue-ménage, Femmes désirantes. Art, littérature, représentations (2013) et Lectures du genre (2002).

Lucie Joubert est professeure à l’Université d’Ottawa. Elle a publié aux Éditions Triptyque L’humour du sexe. Le rire des filles (2002), L’envers du landau (2010) et a collaboré au collectif Les Cyniques. Le rire de la Révolution tranquille (Triptyque, 2013).
 

Table des matières

Avant-propos
 
Persistante différence, agaçante différence
C’est qui le sexiste, déjà ?
Comment fabriquer la différence sexuelle en 10 étapes faciles
Les ennemies no 1 et 2 : la madame et la matante
Politique du pipi
Who cares ? Les femmes, comme par hasard
Flippe-moi ça
Cinquante ans d’écart
Sur les tablettes d’un supermarché près de chez vous
Les filles de la construction
 
Malaises culturels
Cherchez les femmes
Un écrivain, une écrivaine
Les noeuds de la prostitution
Hors cadre
Détournement de fond
Aimer. Materner. Jeter le bébé avec l’eau du bain
 
Hommes de bonne et de mauvaise foi
Les couacs d’une cantate
« Ta » femme et « tes » enfants ?
« Lettre à celui qui… »
Les pères cool, les mères nulles
L’homme des tavernes 2.0
La vie sans rose
Gynocide : le « y » décisif
 
L’école de la féminité
Aimez-vous ! C’est un ordre !
La nouvelle pitoune, même vieille poutine
Poser la question, c’est y répondre
Les femmes tremblent encore
La peur du cirque
Je fais (nous faisons) partie de ce groupe : #YesAllWomen
Talons des filles, talons d’Achille
Main basse sur l’imaginaire
La nature dénaturée
Les mots sales
MSN et moi
 
Jeunesses du féminisme
On est toujours trop gentilles
Les nouvelles radicales
Comment fabriquer des intellectuelles ?
C’est quoi, être féministe, déjà ?
 
Références
 




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.