Travesties-kamikaze
Travesties-kamikaze
Yvon, Josée  
  • Éditeur : Herbes rouges (Les)
  • Collection : Roman & fiction
  • EAN : 9782894196649
  • Code Dimedia : 000206899
  • Format : Livre numérique PDF
  • Thème(s) : LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI, SCIENCES HUMAINES & SOCIALES
  • Sujet(s) : Femmes / Féminisme, Littérature québécoise
  • Prix : 13,99 $
  • Paru le 26 novembre 2019
  • Statut : Disponible
  • Code de recherche: TRAKAM
  • Groupe: Romans
  • Date de l'office: 21 novembre 2019
  • Langue d'origine: français
  • Moins d'informations...
EAN: 9782894196649

Aussi disponible en version numérique:

ePub_25

.« Ce qui sous-tend tout le livre c’est qu’il faut se travestir pour vivre : se travestir pour survivre, pour exister; on ne peut jamais être soi-même, il faut toujours changer sa personnalité pour vivre dans une société. »
- Josée Yvon
 
« Francine pensait à toutes ses amies : les crosseuses, les tuées, les abusées, les stupides, les merveilleuses. » Celles-là et une foule d’autres sont les facettes qui scintillent, les insectes qui grouillent, pris dans l’engrenage des marges, au sein de Travesties-kamikaze.
 
« Toutes les situations et personnages décrits dans ce livre ne font aucunement partie de la fiction et toute ressemblance avec des personnes vivantes ou mortes ou des lieux réels est voulue et écrite pour les représenter. »  Les fragments de récits, de poèmes, les collages qui composent Travesties-kamikaze en font un objet chargé, dégénéré et puissant. La réalité apparaît en gros plan, en morceaux; le fil des événements se dissout dans la nuit et dans l’alcool, dans les viols et les coups de couteau, les drogues et les médicaments.
 
Pour Francine, Gina, Brigitte, Jasmine, la narration furieuse et imagée de Josée Yvon se fait antre, lieu percé de « trous dans le plâtre qui s’effrite, mais confortable, chaud, bizarre, attirant, peut-être une famille ».
 
« Et elle a ajouté : “Je suis une revendication quand je manque de gaz.” »

AUTEUR(S)

Josée Yvon (1950-1994) est née à Montréal. Son premier livre, Filles-commandos bandées, paraît aux Herbes rouges en 1976, suivi de peu par Travesties-kamikaze. Faisant l’objet de multiples réécritures, adaptations et citations, son œuvre se présente aujourd’hui avec une force et une pertinence renouvelées.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.