Terreur (La)
Terreur (La)
Baecque, Antoine de  
  • Éditeur : Presses Universitaires France
  • Collection : Que sais-je?
  • EAN : 9782130732136
  • Format : Poche
  • Pages : 128
  • Prix : 17,95 $
  • Date d'arrivée en librairie à confirmer

Le 5 septembre 1793, la Convention met « à l’ordre du jour » la Terreur. S’ensuit la « loi des suspects », qui ordonne l’arrestation des parents d’émigrés, des nobles et, plus généralement, de tous « ceux qui se sont montrés ennemis de la Liberté ». Pour Saint-Just, il s’agit de frapper « quiconque ne fait rien pour la République ».

C’est le début des grands procès du Tribunal révolutionnaire. Marie-Antoinette est guillotinée, suivie des Girondins… En province, les noyades de Nantes et les mitraillades de Lyon font des milliers de morts. Partout, des représentants en mission s’illustrent par leur cruauté. Jusqu’à la chute de Robespierre, exécuté le 28 juillet 1794, 100 000 personnes auront été jugées, exécutées ou massacrées sommairement. Telle fut la Terreur, péché originel de la France contemporaine, matrice, pour certains, des totalitarismes du XXe siècle, qui, parce qu’elle est à l’origine du « terrorisme », résonne aujourd’hui à nos oreilles avec des accents inquiétants.
 
Du même auteur, paraissent le 7 novembre : La Révolution terrorisée (CNRS) et Jean-Pierre Melville, une vie (Seuil).
 

AUTEUR(S)

Ancien élève de l’École normale supérieure de Saint-Cloud et agrégé d’histoire, Antoine de Baecque est spécialiste du XVIIIe siècle. Sur le même sujet, il est l’auteur de La Gloire et l’Effroi. Sept morts sous la Terreur (Grasset, 1997) et a dirigé Pour ou contre la Révolution française (Bayard, 2002). Son premier roman, Les Talons rouges (Stock), dont l’action se déroule sous la Terreur paraît aussi cet automne.

Service de presse (pour le Canada seulement) :
Gabrielle Cauchy, attachée de presse / responsable du secteur ESSAIS
(514) 336-3941 poste 229 / cauchy@dimedia.qc.ca




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.