Tokyo Vice
Tokyo Vice
Adelstein, Jake  
  • Éditeur : Points
  • Collection : Points policier (#4660)
  • EAN : 9782757860816
  • Format : Poche
  • Pages : 512
  • Prix : 16,95 $
  • Paru le 6 novembre 2017

Aussi disponible en version numérique:

pdf_25ePub_25

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Cyril Gay.
 
Thriller, humour noir et enquête journalistique réelle : un reporter américain sur le terrain de la police japonaise.

Quand Jake Adelstein intègre la rédaction du plus grand journal japonais, le Yomiuri Shinbun, il a tout juste vingt-quatre ans. En étroite collaboration avec la police de Tokyo, il couvre les affaires liées à la prostitution et au crime organisé. Les codes de ce pays lui sont encore étrangers mais il n'a pas froid aux yeux : le yakusa le plus célèbre du Japon s'est fait opérer secrètement aux États-Unis. L'article est tentant. La mafia japonaise le sait. Et elle ne fera pas de cadeau à Jake...

À mi-chemin entre le polar mafieux et l’enquête journalistique, Tokyo Vice est aussi un roman initiatique, un témoignage nerveux, à l’humour subtil, sur la société nippone et le choc des cultures. Bien loin des clichés des films de yakuzas, c’est aussi un document exceptionnel sur la traite des êtres humains et l’esclavagisme moderne grâce à des années d’investigation et d’infiltration.

« Il y a une grande valeur documentaire dans ce livre. On apprend beaucoup de choses. C’est du solide. Un excellent livre qui se lit comme un polar. » Luc Chartrand, Radio-Canada/Plus on est de fous plus on lit

« Livre-enquête, roman documentaire, témoignage de ses plus chaudes années de journalisme, Tokyo Vice est une plongée à cru dans les bas-fonds de Tokyo, dans le crime et le journalisme made in Japan. Une incursion exceptionnelle. » Christian Desmeules, Le Devoir

AUTEUR(S)

Jake Adelstein est le premier étranger à avoir intégré, en 1993, la rédaction du plus grand quotidien japonais, le Yomiuri Shinbun. Pendant plus de dix ans, ce journaliste américain couvre le trafic d’êtres humains et la corruption. À la suite de son enquête sur les yakuzas, sa famille est rapatriée aux États-Unis sous protection du FBI. Jake Adelstein fera le choix de ne jamais quitter le Japon. Il a également travaillé pour The Daily BeastThe Japan Times et Vice News.

Service de presse (pour le Canada seulement) :
Johanne Paquette, attachée de presse
514 336-3941 poste 225 / paquette@dimedia.qc.ca




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.