Vaincus (Les)
Vaincus (Les)
Violences et guerres civiles sur les décombres des empires, 1917-1923
Gerwarth, Robert  
Blanchard, Aurélien (Traduit par) 
  • Éditeur : Seuil
  • Collection : Univers historique
  • EAN : 9782021121704
  • Format : Broché
  • Pages : 480
  • Prix : 49,95 $
  • Paru le 16 octobre 2017

Aussi disponible en version numérique:

pdf_25ePub_25

Pour les habitants de l’Europe occidentale, les années qui ont suivi la Première Guerre mondiale furent des années de deuil, certes, mais aussi de paix et de prospérité retrouvée. Mais pour peu que l’on déplace le regard à l’est du continent, c’est un tout autre paysage qui se dévoile. Sur les terres des empires vaincus, jusqu’en 1923, ce furent des années de cauchemar sans fin, de violences et de massacres ininterrompus.

Avec ce livre saisissant et puissamment original, Robert Gerwarth reconsidère l’héritage de la Grande Guerre. Pour une large part, ce n’est pas l’hécatombe des tranchées qui s’est révélé le plus dangereux pour l’avenir de l’Europe, mais ce qui s’est joué dans les années qui ont suivi : révolutions, pogroms, expulsions de masse, guerres civiles et crimes d’une dimension génocidaire. Si la guerre avait vu s’affronter principalement des soldats, ces nouveaux conflits mettaient souvent aux prises des paramilitaires et des civils. Des millions de personnes y trouvèrent la mort. Partout, des peuples pleins de ressentiment, avides de revanche, attendaient leur heure pour se venger d’ennemis réels et imaginaires. Pas plus de dix ans plus tard, le IIIe Reich et d’autres États totalitaires leur fourniraient l’occasion qu’ils attendaient. La violence extrême qui a déferlé sur l’Europe de l’après-Première Guerre mondiale a pavé la voie des conflits génocidaires qui ont suivi : c’est la thèse centrale de ce livre novateur servie par une réelle verve narrative qui rappelle l’écriture de Ian Kershaw.

Élu meilleur livre de l’année par le Times Literary Supplement, The Financial Times et BBC History Magazine.

AUTEUR(S)

Robert Gerwarth est professeur d’histoire contemporaine à University College Dublin, où il dirige le Centre for War Studies. Il est l’auteur de The Bismarck Myth et d’une biographie de Reinhard Heydrich. Il a étudié et enseigné aux États-Unis (Harvard et Princeton), en Allemagne et en France (Sciences Po). Il a dirigé un important programme de recherche européen (2009-2015) sur la séquence 1917-1923.

Service de presse (pour le Canada seulement) :
Gabrielle Cauchy, attachée de presse / responsable du secteur ESSAIS
(514) 336-3941 poste 229 / cauchy@dimedia.qc.ca




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.