Soleil en tête
Soleil en tête
Une tumeur au cerveau au fil des jours
Gravel-Richard, Julie  
  • Éditeur : Hamac
  • Collection : Hamac-carnets
  • EAN : 9782894487006
  • Code Dimedia : 28000700
  • Format : Broché
  • Thème(s) : LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI, SANTÉ & PSYCHOLOGIE, SCIENCES HUMAINES & SOCIALES
  • Sujet(s) : Cancer, Femmes / Féminisme, Littérature québécoise, Psychologie, Santé / Médecine
  • Pages : 312
  • Prix : 24,95 $
  • Paru le 17 septembre 2012
  • Statut : Disponible
  • Code de recherche: SOLTET
  • Groupe: Biographie / témoignage
  • Date de l'office: 13 septembre 2012
  • Langue d'origine: français
EAN: 9782894487006

Aussi disponible en version numérique:

pdf_25ePub_25

Soleil en tête, c’est avant tout une épreuve transformée en expérience inspirante. En 2006, alors qu’elle apprend qu’elle est atteinte d’une tumeur au cerveau, confrontée à la menace de perdre la parole et l’écriture et sachant qu’elle n’est pas la seule à vivre un choc similaire sans savoir comment y faire face, Julie Gravel-Richard décide d’entreprendre la rédaction d’un blogue. Lucide, elle veut rendre compte de ce qu’elle vit au fil des jours. Son carnet nous donne alors accès à un cheminement profondément humain qui prône l’adage du poète latin Terrence: Homo sum, humani nihil a me alienum (Je suis humain, rien d’humain ne m’est étranger).
 
Au-delà de la mort dont on sent la menace en filigrane, le soleil en tête qui habite Julie c’est cette volonté de regarder les choses en face toujours dans une perspective de guérison et un désir de savourer chaque jour, chaque seconde de la vie présente malgré cette tumeur indésirée venue se loger dans son cerveau.
 
« Je suis malheureuse de rendre ma mère malheureuse. Et je n’y peux rien. Je ne peux pas lui enlever sa souffrance. Je suis impuissante. Je ne peux même pas la consoler.
C’est la dualité de l’amour. On souffre quand l’autre souffre. Parce qu’on a investi dans notre amour. L’autre est devenu précieux. Ma mère a tout investi son amour dans ses enfants, comme j’investis mon amour dans les miens. Et la souffrance de ceux qu’on aime est terrible.
Ce que je peux faire, c’est lutter. »
 
Des blogues traitant de maladies, il y en a des centaines, voire des milliers, sur la Toile. Soleil en tête se distingue des autres par l’écriture et le ton. Ici, pas d’apitoiement ni de misérabilisme. L’auteure ne tombe jamais dans le pathos. Derrière ce combat de la maladie au quotidien, elle propose une réflexion profonde sur le sujet. Soleil en tête est suceptible de rejoindre un vaste lectorat sensible aux épreuves qu’on peut traverser dans une vie.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.