Argonautiques (Les)
Argonautiques (Les)
Rhodes, Apollonios de  
Vian, Francis (Traduit par) 
Delage, Émile (Traduit par) 
  • Éditeur : Belles Lettres (Les)
  • Collection : Centenaire
  • EAN : 9782251448992
  • Code Dimedia : 000183076
  • Format : Broché
  • Thème(s) : LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI
  • Sujet(s) : Texte ancien / Grèce antique
  • Pages : 380
  • Prix : 39,95 $
  • Paru le 18 mars 2019
  • Plus d'informations...
EAN: 9782251448992

« Je rappellerai les exploits de ces héros d'autrefois qui, par la bouche du Pont et à travers les roches Kyanées, sur l'ordre du roi Pélias, menèrent vers la toison la solide nef Argô », tels sont les premiers vers des Argonautiques d’Apollonios, sans doute l’auteur épique le plus célèbre après Homère.

Le poème d’Apollonios relate la fameuse histoire de Jason, « cestui-là qui conquit la toison », grâce à Médée, la sorcière de Thrace, et à Athéna, la déesse qui le protège depuis la proue de l’Argô. Si le mythe est connu, la vie du poète nous est plus obscure. D’Apollonios nous savons qu’il naquit, non pas à Rhodes, mais à Alexandrie, en 295 avant J.C., qu’il fut le récepteur de Ptolémée III Evergète, et sans doute qu’il devint le directeur de la bibliothèque d’Alexandrie. Il dut s’exiler à Rhodes, mais les raisons de cet exil ne nous sont pas connues. Ce grand érudit ne se cantonna pas à la poésie épique et écrivit des oeuvres philologiques dont un Contre Zénodote et un commentaire d’Hésiode, ainsi que des récits étiologiques. Mais sa plus grande oeuvre est sans nul doute Les Argonautiques, long poème épique réussissant à mêler à la tradition homérique l’érudition qui charmait le public de la période alexandrine.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.