Un moustique dans la ville
Un moustique dans la ville
Akhvlediani, Erlom  
  • Éditeur : Serpent à plumes (Le)
  • Collection : Littérature
  • EAN : 9791097390020
  • Code Dimedia : 000169439
  • Format : Broché
  • Thème(s) : LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI
  • Sujet(s) : Littérature étrangère
  • Pages : 176
  • Prix : 32,95 $
  • Paru le 16 octobre 2017
  • Plus d'informations...
EAN: 9791097390020

Aussi disponible en version numérique:

ePub_25

Depuis que la plaine de Colchide a été plantée d'eucalyptus et que les marais ont été asséchés, tous les moustiques sont morts. Un seul a survécu, un moustique aux yeux bleus, qui erre en ville sur les traces de son assassin. Ainsi débute le roman d'Erlom Akhvlediani, un roman fantasmagorique situé dans un univers où le ciel peut être carré, où un moustique peut tomber amoureux d'une brise et où les souhaits inaccomplis se transforment en pierres. Ici se rejoignent et se mêlent un lyrisme terriblement oriental et une métaphysique russe, slave, de celle qui se parfume au vieux tabac et à l'encens des églises. Il s'est passé quelque chose de bizarre. Moi non plus, je ne m'y attendais pas. Le point s'est levé et il est parti. Il est descendu au bas de la feuille et il s'est glissé sous la page. J'ai retourné la feuille et j'ai vu le point noir ramper tranquillement sur le papier blanc, dépourvu de tout trait de plume. Finalement j'ai compris que c'était le point final et je me suis calmé.

AUTEUR(S)

Erlom Akhvlediani a mené de front plusieurs carrières. Côté littérature, il a publié plusieurs recueils de nouvelles (Vano et Niko, 1958 ; L'histoire d'une petite souris paresseuse, 1971, etc.), et il a été critique pour plusieurs revues. Côté cinéma, c'est un scénariste prolifique, travaillant entre autres avec Otar Iosseliani (Avril, 1962), Guiorgui Chenguelaia (Pirosmani, 1969) et Lana Gogoberidzé (Quelques interviews sur des questions personnelles, 1978). Il a également joué dans plusieurs films. Son œuvre est traduite en russe, arménien, hongrois, tchèque, allemand, arabe et néerlandais. Un moustique dans la ville a obtenu le prix Saba en 2011 (le plus grand prix littéraire géorgien).




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.