Vivre sans pourquoi
Vivre sans pourquoi
Itinéraire spirituel d'un philosophe en Corée
Jollien, Alexandre  
  • Éditeur : Seuil
  • Collection : Sciences humaines H.C.
  • EAN : 9782021212914
  • Code Dimedia : 000146790
  • Format : Livre numérique EPUB
  • Thème(s) : DIVERS, GÉOGRAPHIE & TOURISME, LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI, RELIGION & SPIRITUALITÉ, SCIENCES HUMAINES & SOCIALES
  • Sujet(s) : Asie, Divers, Littérature - Divers, Philosophie, Récit de voyage, Religions orientales / Zen, Spiritualité
  • Prix : 18,99 $
  • Paru le 13 avril 2015
  • Plus d'informations...
EAN: 9782021212914

Aussi disponible en version numérique:

pdf_25

« Nous sommes partis loin pour mieux nous confronter à l’école de la vie. On ne savait pas à quoi s’attendre. Jour après jour, une seule règle nous guide : faire confiance, apprendre le détachement, être dans l’abandon et la joie, quelles que soient les circonstances. J’avais envie de confier la grande leçon de vie que m’apporte cette longue traversée en terre inconnue. »

Ce livre est le fruit de cette expérience. C’est le carnet de vie d’un philosophe en Corée, fait de récits quotidiens et de réflexions spirituelles, sous l’auspice de grands penseurs, tels que Maître Eckhart.

Au fil de ce récit, on savoure les anecdotes, on partage les rencontres comme les moments de doute, on est éclairé par cette magnifique invitation à mieux vivre que, chemin faisant, l’on acquiert pour soi. Voici un livre de sagesse, unique et singulier, bien ancré dans notre modernité, un tournant dans l’œuvre d’Alexandre Jollien.
 

AUTEUR(S)

Né en 1975, Alexandre Jollien a vécu dix-sept ans dans une institution spécialisée pour personnes handicapées physiques. Philosophe et écrivain, il est l’auteur d’une œuvre qui connaît un succès constant avec Éloge de la faiblesse (Cerf, 1999, prix de l’Académie française), et au Seuil, Le Métier d’homme (2002), La Construction de soi (2006), Le Philosophe nu (2010) et Petit traité de l’abandon (2012).
 




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.